Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Leasing Auto > Suzuki

Suzuki

Marque centenaire, Suzuki a bâti sa notoriété grâce à ses multiples succès dans les compétitions motos. Mais la maison japonaise possède aussi des véhicules dans l’air du temps notamment des tout-terrains bien connus du grand public pour ne citer que la fameuse Grand Vitara. Aujourd’hui, le constructeur poursuit son développement sur le marché automobile en proposant une gamme de modèles hybrides accessibles par l’intermédiaire d’une Location avec Option d’Achat ou d’une Location Longue Durée.

LOA Suzuki : fonctionnement et avantages

Face aux nouvelles normes anti-pollution imposées en Europe et devant les restrictions de circulation des voitures trop polluantes, les constructeurs automobiles sont contraints de faire évoluer leurs modèles. C’est le cas de Suzuki qui a développé une large gamme de véhicules hybrides ou hybrides rechargeables. Sauf que cette technologie a un coût : l’Across Hybride rechargeable par exemple se négocie à un prix de 45 490 euros tandis que le Swace Hybrid est tarifé à 25 050 euros. Heureusement que pour financer ses véhicules, Suzuki propose des modalités d’acquisition innovantes à savoir la Location avec Option d’Achat. Ces dernières années, on constate une véritable effervescence autour de cette formule alternative à l’achat au comptant. Les consommateurs prennent conscience des inconvénients liés à la propriété d’un véhicule et préfèrent davantage se focaliser sur l’usage. Avec la LOA, ils passent un contrat de location de deux à six ans auprès d’une entreprise spécialisée, ce qui leur permet d’accéder à un véhicule neuf équipé de toutes les options souhaitées et librement utilisable.

La LOA évite ainsi aux automobilistes de subir les difficultés liées à la revente ou la décote du véhicule puisqu’en étant locataire, il leur suffit de restituer le bien auprès du bailleur pour ne plus être tributaires du contrat. L’avantage de ce mode de financement ne s’arrête pas là. Il s’avère qu’il est bien plus intéressant qu’un crédit auto. Effectivement, les loyers mensuels payés en échange de l’usage de la voiture sont moins élevés que les mensualités d’un emprunt bancaire. De plus, l’investissement n’est pas perdu puisque l’utilisateur bénéficie d’une option d’achat c’est-à-dire qu’il a la possibilité d’acheter le véhicule en fin de contrat. La valeur de rachat déterminée dès la souscription est inférieure à celle du marché. À noter aussi que s’il le souhaite, l’automobiliste peut décider d’ouvrir un nouveau contrat avec un autre véhicule à la fin du premier contrat. Il s’agit d’une bonne manière de changer régulièrement de modèles et de rester en phase avec les innovations technologies proposées par l’industrie automobile.

LLD Suzuki : fonctionnement et avantages

Pour les automobilistes qui n’ont absolument pas envie de devenir propriétaires de leur véhicule, souscrire à une Location Longue Durée devrait les intéresser. Cette formule fonctionne sur le même principe qu’une Location avec Option d’Achat : en échange du versement d’une redevance mensuelle, l’utilisateur dispose d’un véhicule neuf sur une période d’un an à cinq ans. En vérité, le point commun entre les deux offres s’arrête là puisqu’à l’inverse de la LOA, la LLD ne propose aucune option d’achat. Cela signifie qu’il est impossible de devenir propriétaire du véhicule à la fin de la location à moins d’avoir entrepris des négociations préalables auprès de la société de location. Par ailleurs, si la LOA est une location financière qui est d’ailleurs régie par le Code de la consommation, la LLD de son côté est considérée comme une location opérationnelle, car c’est le loueur qui prend en charge toutes les charges d’exploitation.

Les loyers facturés sont forfaitaires et incluent directement le coût des frais d’assistance, de maintenance ainsi que d’assurance auto. À travers cette offre, les utilisateurs sont gagnants, car ils n’ont plus à se soucier des dépenses engendrées par les pannes et l’entretien du véhicule qui, comme on le sait, représente un coût important. Parfois, les sociétés de location vont jusqu’à proposer le remplacement des pneumatiques, la formation à l’éco-conduite, la carte de carburant, les véhicules relais ou encore les contrôles techniques. Autre point : un leasing est systématiquement associé à une limite kilométrique à ne pas dépasser. Cette mesure a été mise en place pour éviter une décote trop importante. Néanmoins, il est possible d’augmenter ou de baisser le kilométrage en fonction de l’évolution des habitudes de déplacement du locataire durant le contrat.

Leasing Suzuki sans apport : explications

L’apport initial à verser en début de contrat constitue un des points négatifs du leasing pour beaucoup d’automobilistes. Effectivement, il faut détenir un certain budget pour payer ce premier loyer majoré qui représente jusqu’à 30% du coût total du véhicule. En louant une Suzuki Swift Hybrid à 129 euros par mois par exemple, l’utilisateur devra verser un premier loyer majoré de 3500 euros. Concernant la Suzuki Ignis Hybrid tarifée à 99 euros par mois, l’apport demandé est d’une valeur de 3450 euros. Comment faire si l’on ne dispose pas d’un tel capital ? La solution consiste simplement à opter pour un leasing sans apport. Ce type d’offres commence progressivement à se démocratiser sur le marché de la LOA et de la LLD et plaît pour sa flexibilité.

Chez Suzuki plus spécifiquement, les conducteurs ont le choix de verser ou non un apport initial. Cette grande liberté permet à ceux qui ont des moyens limités de concrétiser leur projet. Néanmoins, il faut garder en tête que l’absence d’apport a des conséquences. Effectivement, cela fait sensiblement augmenter le montant des futurs loyers puisque l’un des rôles de ce premier loyer majoré est de réduire les mensualités. Sans lui, le souscripteur devra présenter une bonne capacité de remboursement avant de pouvoir adhérer à l’offre.

Devis de leasing Suzuki en LOA ou LLD

Difficile de trouver puis de choisir une offre de leasing sans passer par l’incontournable étape de la demande de devis. Les automobilistes sont nombreux à estimer que les meilleures offres se trouvent auprès des constructeurs. Or, il existe de nombreux autres acteurs opérant dans le domaine du leasing qui peuvent avoir des propositions encore plus intéressantes. Ne pas effectuer une mise en concurrence entre les diverses offres coûtera très cher au budget des locataires. De toute manière, la démarche est gratuite et sans engagement via les comparateurs en ligne.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Les derniers dossiers Suzuki

  • Leasing Suzuki S-Cross en LOA ou LLD Leasing Suzuki S-Cross en LOA ou LLD La S-Cross est un modèle de SUV compact lancé par le constructeur japonais Suzuki en 2013. Si à sa sortie, le véhicule bénéficiait d’une motorisation thermique, les nouvelles normes...
  • Leasing Suzuki Ignis en LOA ou LLD Leasing Suzuki Ignis en LOA ou LLD Suzuki a l’art et la manière de créer des mini 4x4 aux antipodes des SUV des constructeurs actuels. Il prouve une fois de plus son expertise dans ce domaine en lançant son Ignis dont la...