Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Entretenir son véhicule > Comment bien nettoyer l'intérieur d'une voiture ?

Comment bien nettoyer l'intérieur d'une voiture ?

Comment bien nettoyer l'intérieur d'une voiture ?

Dans le cadre du nettoyage d’une voiture, on a tendance à privilégier l’extérieur. Or, l’intérieur mérite tout autant un même traitement de faveur. En plus d’être soumis à la poussière et aux différentes salissures, il est également sujet aux bactéries. D’où l’importance d’entreprendre régulièrement un nettoyage de fonds en comble. Il n’est pas forcément obligatoire de passer par une station de lavage pour cette opération. Vous pouvez la mener vous-même en respectant quelques étapes et consignes. Voici donc comment procéder pour remettre à neuf l’intérieur de votre véhicule.

Nettoyage du tableau de bord et des plastiques

Commencez le travail par le tableau de bord. Préférez toujours travailler à l’ombre plutôt qu’en plein soleil pour éviter de laisser des traces et un séchage beaucoup trop rapide. Sachez que le tableau de bord est généralement réalisé à partir de plastique, d’où l’intérêt d’oublier l’usage de solvants qui peuvent altérer le matériau. Pour le remettre à neuf, utilisez les produits à la fois nettoyants et protecteurs que vous trouverez facilement dans le commerce. Attention, ne pulvérisez jamais directement le produit sur le tableau de bord pour que les retombées ne touchent pas les compteurs, les écrans et autres composants intérieurs fragiles.

Imbibez plutôt un chiffon microfibre de la solution puis passez toute la surface sans toucher aux zones constituées d’appareils électroniques ni les écrans. Une brosse à dents à poils souples ou un coton-tige vous aidera à atteindre les zones difficiles d’accès comme les grilles d’aération. Sur les parties constituées d’écran et d’électroniques, vous n’avez qu’à nettoyer avec un chiffon microfibre pour éliminer la poussière.

Passez ensuite aux portières. Il s’agit de l’une des parties les plus sales de l’intérieur d’une voiture à cause des montées et descentes incessantes. Heureusement, les portières sont relativement faciles à nettoyer. Pour cela, vous n’avez besoin que d’eau savonneuse ainsi que d’une éponge. Passez ensuite au frottage, au rinçage puis au séchage. Pour cette étape, préférez l’usage d’une peau de chamois ou d’un chiffon non pelucheux.

Maintenant, il est temps de s’attaquer au pommeau de vitesse ainsi qu’au volant. Comme ils sont tout le temps en contact avec vos mains et que celles-ci ne sont pas toujours immaculées, ces éléments ont tendance à beaucoup se salir. Une fois de plus, l’eau savonneuse et une éponge humide feront très bien le travail. Terminez par un séchage au chiffon doux.

Rénover les textiles du véhicule

Nettoyer les textiles d’un véhicule constitue une étape assez délicate, car il faut respecter certaines règles. Au niveau de la moquette, utilisez l’aspirateur pour éliminer la poussière et autre saleté. Surtout, évitez de tremper votre moquette avec de l’eau, car il va être très compliqué d’enlever l’excédent d’humidité qui peut entraîner un développement rapide des moisissures. Préférez l’usage de produit de nettoyage spécial tapis et moquette que vous retrouverez facilement auprès des magasins spécialisés. Fiez-vous aux consignes d’utilisation indiquées sur l’étiquette. Dans le cas où votre moquette révèle des odeurs désagréables, n’hésitez pas à saupoudrer toute la surface de bicarbonate de soude. Laissez agir 15 minutes puis nettoyez avec un aspirateur.

Pour les tapis, retirez-les du véhicule puis secouez-les énergiquement pour vous débarrasser des graviers, de la poussière et des autres déchets. Ces textiles peuvent être nettoyés avec de l’eau savonneuse ou une brosse, mais pour éviter d’attendre un temps de séchage trop long, il vaut mieux l’utilisation du même produit spécial employé sur la moquette.

Au niveau des sièges, un coup d’aspirateur est de rigueur avant de s’attaquer aux choses sérieuses. Maintenant que la poussière est éliminée, vous pouvez vous concentrer sur les traces de chewing-gum, de feutre, de stylo ou encore de rouge à lèvres. En principe, ces taches s’enlèvent facilement avec du détachant pour tissu ou de l’alcool ménager. Pour empêcher l’apparition d’auréoles, pensez toujours à rincer soigneusement. Dans le cas où les salissures refusent de partir, utilisez de l’ammoniaque à 28% ou de l’eau oxygénée. Sinon, une autre méthode de grand-mère consiste à recourir aux cristaux de soude ou à une association de liquide vaisselle, d’eau et de vinaigre blanc. Si des poils d’animaux ont envahi vos sièges, il suffit de passer un rouleau adhésif anti-poil pour tout éliminer.

Attention, les sièges en cuir ne sont pas à traiter de la même manière. Pour ce matériau sensible, misez sur un nettoyage avec une savonnette et un chiffon microfibre. À défaut, optez pour les produits nettoyants spécialement dédiés au cuir. Petite astuce : l’application d’huile de bœuf ou de lait de toilette à la lanoline pour bébé permet de restaurer un cuir craquelé ou abîmé.

Comment nettoyer la toiture intérieure ?

On l’oublie assez souvent et pourtant, le ciel de toit fait partie des éléments qui peuvent aussi être très sales dans l’intérieur de votre voiture. Ici, vous allez toujours miser sur le produit nettoyant spécial moquette ou textile. Par contre, n’aspergez pas le produit directement sur le tissu, mais appliquez-le d’abord sur une brosse avant de frotter le plus délicatement possible. Passez ensuite une microfibre pour achever l’opération.

Nettoyer les vitres et le pare-brise

Le nettoyage des surfaces vitrées n’a rien de bien compliqué. Il vous suffit d’utiliser un produit nettoyant spécial ainsi qu’un chiffon en microfibre pour obtenir les résultats escomptés. N’hésitez pas non plus à recourir aux feuilles de papier journal pour vous débarrasser de toutes les impuretés sur vos vitres. Sinon, en l’absence d’éléments en aluminium, le vinaigre blanc est également préconisé. À noter que la vitre arrière nécessite de respecter le sens des filaments de dégivrage lors du nettoyage pour éviter les dommages.

L’étape de la désinfection, à ne pas négliger

Une fois débarrassés des poussières et résidus, il est temps de vous occuper des bactéries. Munissez-vous pour cela de désinfectant antibactérien ou ménager. N’utilisez pas de javel ni de péroxyde d’hydrogène, car ils sont trop agressifs et pourraient provoquer d’importants dégâts sur le véhicule. La désinfection doit surtout se concentrer sur les parties en contact régulier avec les mains à savoir les ceintures de sécurité, les poignées, les bacs de rangement, les accoudoirs ou encore les portières extérieures et intérieures. Il est aussi nécessaire de nettoyer la commande de frein à main, le levier de vitesse ou le volant.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : NGp9Mv

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Comment choisir les pneus de sa voiture ? Comment choisir les pneus de sa voiture ? Composant reliant la voiture à la route, les pneus ont pour mission de porter le véhicule, de résister au freinage et à l’accélération, d’amortir les irrégularités sur la route et...
  • Comment faire la vidange de sa voiture soi-même ? Comment faire la vidange de sa voiture soi-même ? Rien n’est plus frustrant que de devoir payer un professionnel pour accomplir une tâche que l’on est capable de prendre soi-même en charge. C’est le cas de la vidange d’une voiture que de...