Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Guide du leasing > Leasing auto en LOA pour jeune conducteur : les conditions !

Leasing auto en LOA pour jeune conducteur : les conditions !

Leasing auto en LOA pour jeune conducteur : les conditions !

Être un jeune conducteur n’est pas pénalisant dans l’accession à une Location avec Option d’Achat. Contrairement aux assurances auto, cette formule de financement est disponible sans condition d’expérience au volant, ni d’ancienneté de permis, ni d’âge. La seule règle à respecter est de garantir une excellente capacité de solvabilité.

Leasing et jeune conducteur : compatible ?

Le jeune conducteur est une notion apparue dans la sphère de l’assurance auto pour désigner un automobiliste ayant obtenu son permis de conduire depuis moins de trois ans et dont la tranche d’âge va de 18 à 24 ans. Cette expression est rarement utilisée dans l’univers bancaire notamment en matière de Location avec Option d’Achat. Cette solution de financement ne tient pas compte de l’âge ni de l’expérience de conduite du candidat pour accepter sa demande de souscription. Tout comme dans le cadre d’un crédit à la consommation, le principal élément pris en considération par le leaseur porte sur la capacité de remboursement de son client. Tant que celui-ci est en mesure d’honorer correctement ses mensualités, il est tout à fait éligible à la LOA. Cette location financière tend d’ailleurs à se généraliser auprès de la jeune génération.

Cette situation s’explique par la hausse constante du prix moyen des véhicules neufs sur le marché qui atteint allègrement les 25 000 euros. Ces conditions tarifaires sont pénalisantes pour les jeunes dont la plupart viennent à peine d’entrer dans la vie active avec des revenus relativement bas. La voiture d’occasion peut représenter une alternative puisque les tarifs oscillent entre 10 000 à 15 000 euros. Toutefois, cette option s’avère aussi onéreuse en raison des frais d’entretien plus coûteux sans compter que le prix de l’occasion ne cesse de grimper actuellement.

En alternative, les jeunes conducteurs sont de plus en plus nombreux à être attirés par l’idée de souscrire à une Location avec Option d’Achat qui leur donne l’opportunité de rouler à bord d’une voiture neuve sans exploser leur budget.

Les conditions pour obtenir une LOA en tant que jeune conducteur

La Location avec Option d’Achat (LOA) est un contrat de location qui donne la possibilité à un automobiliste de disposer d’un véhicule neuf sur une longue période en échange d’un loyer mensuel. Crédit-bail, location avec promesse de vente, leasing sont autant d’expressions servant à désigner une Location avec Option d’Achat. Cette formule suscite un véritable engouement auprès des consommateurs en leur donnant l’opportunité d’accéder à une automobile neuve en ajustant le loyer en fonction de l’utilisation du véhicule et des capacités de remboursement. Le souscripteur est libre de choisir le modèle qui lui plaît, de sélectionner les équipements et options, de déterminer l’entretien, le kilométrage annuel ou encore l’assurance auto. Dans les faits, le bailleur rachète le véhicule auprès d’une concession pour le proposer en location à son client. La particularité de la LOA est qu’elle est associée à une promesse de vente établie par l’organisme prêteur qui donne droit au rachat du véhicule à l’extinction du bail. L’automobiliste peut alors racheter son auto en réglant le montant de la valeur résiduelle et ainsi en devenir propriétaire.

La LOA est régie par le Code de la consommation et dans ce contexte, les loueurs appliquent les mêmes règles de souscription qu’un crédit bancaire. Pour qu’un jeune conducteur soit éligible, il doit prouver sa capacité de solvabilité. Un leaseur n’accorde un contrat qu’aux profils ayant une situation financière stable. Pour analyser la capacité d’endettement de son client, il exige la présentation de plusieurs documents tels que la copie d’une pièce d’identité, les trois derniers bulletins de salaire, le dernier avis d’imposition, le justificatif de domicile et le relevé d’identité bancaire.

Tant que le jeune conducteur dispose d’une situation professionnelle favorable en CDI ou comme fonctionnaire, qu’il n’est sujet à aucun incident de paiement et que son taux d’endettement n’excède pas les 33%, toutes les chances sont de son côté.

Comment payer son leasing moins cher ?

Les jeunes conducteurs sont à l’aube de leur carrière professionnelle et expriment un besoin impérieux de disposer d’un véhicule qui va les aider à se rendre aux entretiens d’embauche ou aller au travail. Souscrire à une LOA est alors indispensable pour bon nombre d’entre eux.

Toutefois, s’engager dans cette location financière implique d’être prêt à honorer le règlement de mensualités sur une échéance plus ou moins longue. Avant de signer, il convient de vérifier que le coût des loyers mensuels est compatible avec la capacité de remboursement. S’il s’avère que le véhicule convoité est beaucoup trop cher au regard du budget du jeune conducteur, il a intérêt à changer de stratégie.

L’idéal est d’éviter les véhicules haut de gamme et de préférer les modèles classiques disponibles à un prix plus modeste. Il existe des leasings à moins de 100 euros par mois disponibles sur le marché et financièrement très intéressants.

Si possible, il est aussi conseillé de fournir un apport initial à la souscription afin de réduire le coût des futurs loyers mensuels et de disposer d’un leasing plus confortable. Ce capital de départ correspond à 10 à 15% du prix total du véhicule.

Souscrire avec un co-emprunteur ou présenter une caution constitue d’autres solutions qui consolident les dossiers des jeunes conducteurs et rassurent les banques sur le remboursement des redevances mensuelles.

Quels sont les avantages du leasing pour un jeune conducteur ?

Le leasing auto est avantageux pour un jeune conducteur dans la mesure où il lui permet de conduire une voiture neuve sans la payer cash. Quand on sait qu’un tel profil a souvent des finances limitées, cette opportunité qui lui est offerte est à saisir.

Avec la LOA, les investissements réalisés jusqu’ici dans le versement des loyers mensuels ne sont pas perdus grâce à l’existence de l’option d’achat qui permet de devenir propriétaire. L’automobiliste dispose ainsi de plus de temps pour réunir la somme nécessaire au rachat.

Cette formule locative n’engendre pas de mauvaises surprises, car l’utilisateur connaît exactement le montant qu’il doit payer tous les mois pour l’usage de son véhicule. Il est possible d’intégrer l’entretien et le dépannage dans le contrat de location et de gagner davantage en tranquillité.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : UvNtiJ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Transfert de leasing : quelle procédure ? Transfert de leasing : quelle procédure ? Le leasing est une solution de financement automobile reposant sur la location. Cette offre commence à se démocratiser progressivement et possède de nombreux avantages comme la possibilité de...
  • Leasing auto sans engagement : fonctionnement et offres Leasing auto sans engagement : fonctionnement et offres Il y a une quinzaine d’années, le leasing représentait une solution flexible pour disposer d’une voiture. Les clients choisissaient le véhicule qui leur convenait et souscrivait un contrat de...