Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Leasing Auto > Guide du leasing > LOA sans apport : fonctionnement et offres

LOA sans apport : fonctionnement et offres

LOA sans apport : fonctionnement et offres

La Location avec Option d’Achat comporte une multitude de subtilités qu’il est impératif de prendre en considération avant tout engagement. Parmi les éléments les plus importants à connaître figure la question de l’apport initial.

À verser à la souscription, ce capital a entre autres pour rôle de réduire le montant des loyers. Sauf qu’il n’est pas obligatoire, c’est pourquoi il existe de nombreuses offres de LOA sans apport disponibles aujourd’hui sur le marché. Comment bénéficier de cette formule ? Réponses.

Les particularités d’une LOA

Ces dernières années on entend de plus en plus souvent parler de la Location avec Option d’Achat. Ce mode de financement locatif prend le pas sur l’achat au comptant et même sur l’achat au crédit et plaît pour sa souplesse. D’une durée de deux à cinq ans, il va consister à louer le véhicule en échange du paiement d’un loyer mensuel, trimestriel ou même semestriel. Comprenez donc qu’en optant pour une LOA, vous n’êtes pas propriétaire, mais locataire de votre automobile. L’offre fonctionne à peu près de la même manière qu’un crédit-bail à la différence que ce dernier va davantage s’adresser à un public professionnel. Sa principale spécificité porte sur les différentes options offertes à la fin du contrat.

Vous pourrez soit restituer votre voiture auprès du bailleur pour confirmer votre désengagement, soit reconduire votre contrat de location avec un nouveau véhicule ou même l’ancien, soit racheter la voiture et dans ce cadre, vous êtes alors redevable du prix de la valeur résiduelle qui équivaut au coût du véhicule déduit de tous les amortissements déjà versés. Toutes ces nombreuses possibilités offertes par le contrat contribuent à faire la renommée de la LOA. Au-delà, cette solution plaît pour son caractère plus économique, car les mensualités s’avèrent moins chères que celles d’un crédit classique. Ce qui, malgré tout, permet ainsi aux ménages ayant un petit budget de financer l’acquisition de leur véhicule. Les loyers payables en contrepartie de l’usage du bien sont fixes, progressifs ou dégressifs. Autre chose : grâce à la LOA, il est possible de changer de voiture tous les deux ou trois ans sans avoir à s’inquiéter des contraintes relatives à la revente.

Tout savoir sur l’apport en LOA

Dans le cadre de la souscription à une Location avec Option d’Achat, votre concessionnaire va vous suggérer une offre impliquant le versement d’un apport initial, une sorte de capital que vous devrez avancer pour prendre en charge les frais de l’opération et une partie de son coût de façon à faire baisser le coût des loyers. Pouvant être constitué par l’intermédiaire d’une épargne ou par la reprise d’un véhicule existant, cet apport appelé aussi premier loyer majoré est payable lors du règlement de la première mensualité qui représente généralement entre 10 et 30% du prix total de la voiture convoitée. Attention, il est très important de faire la distinction entre « apport » et « dépôt de garantie ». Le premier loyer majoré n’est pas récupérable à la fin du contrat étant donné qu’il s’agit d’une sorte d’avance pour régler votre leasing.

Le dépôt de garantie quant à lui est remboursé à l’échéance du bail et peut être éventuellement déduit des frais de remise en état si le véhicule présente des dommages devant être réparés ou de pénalités de dépassement kilométrique si vous n’avez pas respecté le kilométrage imposé par le loueur. Sachez que toutes les sociétés de location n’exigent pas forcément le paiement d’un dépôt de garantie. De cette manière, vous réduisez vos dépenses lors de votre souscription. En revanche, s’il s’avère que la voiture ne respecte pas un état d’usure normal à la restitution, vous serez facturé du coût des réparations, mais seulement à la fin de votre contrat.

Comment obtenir une LOA sans apport ?

Tout l’avantage de la LOA est que le versement de l’apport n’est pas obligatoire, d’où la notion de « LOA sans apport ». En effet, il n’existe pas de règlementation claire qui vous contraint à verser ce montant. D’ailleurs, de nombreux constructeurs proposent aujourd’hui des formules sans apport pour plus de clients. Vous le constaterez à travers les publicités et autres offres commerciales adressées au grand public. La question qui se pose maintenant : est-il réellement intéressant de souscrire à une LOA sans apport ? Tout dépend de votre capacité d’endettement. Comme expliqué précédemment, le but de l’apport est de réduire le prix de vos mensualités. Si vous avez un faible budget à allouer à vos loyers tous les mois, il va probablement être nécessaire de trouver un moyen pour régler le premier loyer majoré. De cette façon, votre charge financière diminue, ce qui vous évitera d’éventuels problèmes de paiement.

En revanche, si vous avez des revenus relativement conséquents et que payer des loyers plus cher ne vous pose pas de soucis, dans ce cadre, vous pouvez envisager une LOA sans apport. Tout dépendra alors finalement de votre situation financière actuelle que le loueur va d’ailleurs passer au crible. Comme pour un prêt classique, il exige des justificatifs de revenus comme vos derniers bulletins de salaire ou vos derniers avis d’imposition. Lors de la constitution du dossier, il va également se renseigner sur le nombre de personnes à votre charge, vos éventuelles charges de copropriété ainsi que vos différents prêts en cours (auto, moto, consommation, immobilier, etc.). Si votre mensualité est excessive au regard de votre niveau d’endettement, soit vous devrez choisir un véhicule moins cher, soit votre durée de location devra augmenter, soit vous devrez payer un apport qui atténuera le coût de vos loyers.

Quelles sont les offres de LOA sans apport ?

Comme les constructeurs sont de plus en plus conscients que payer un apport n’est pas forcément évident pour tous les automobilistes, ils se sont mis à démocratiser les LOA sans apport. Chez Hyundai par exemple, vous pourrez financer l’i20 à seulement 99 par mois, et cela, sans l’obligation de payer un premier loyer majoré. Idem chez Dacia où l’on vous propose le Duster à 150 euros par mois sans apport pour 61 mois de location. La nouvelle Dacia Sandero est également accessible pour seulement 90 euros par mois pour une location de 61 mois sans apport.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : KXaUVZ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Comment résilier une LOA ? Comment résilier une LOA ? Souscrire un contrat de location avec option d’achat vous engage à respecter la durée convenue avec votre loueur comprise entre 2 et 5 ans ainsi que le paiement des loyers.Votre Devis de Leasing...
  • Leasing auto sans engagement : fonctionnement et offres Leasing auto sans engagement : fonctionnement et offres Il y a une quinzaine d’années, le leasing représentait une solution flexible pour disposer d’une voiture. Les clients choisissaient le véhicule qui leur convenait et souscrivait un contrat de...