Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Borne de Recharge > Wallbox ou borne de recharge murale : quel est le meilleur prix ?

Wallbox ou borne de recharge murale : quel est le meilleur prix ?

Wallbox ou borne de recharge murale : quel est le meilleur prix ?

L’installation d’une Wallbox reste la solution de recharge la plus préconisée par les constructeurs. Elle est sécurisée, rapide et très pratique.

Toutefois, les utilisateurs peinent encore à sauter le pas étant donné que cet équipement implique un investissement conséquent qu’il est heureusement possible d’amortir grâce à l’accès à certaines aides de l’État.

Quels sont les facteurs qui définissent le coût d’une Wallbox ?

Donner le prix fixe d’une Wallbox est relativement compliqué à cause de plusieurs paramètres qui entrent en jeu dans la tarification de cette installation. Les devis émis par les entreprises installatrices dépendent en premier lieu du type de borne choisi. Chaque fabricant ne propose pas les mêmes tarifs ni les mêmes produits.

Sur le marché, il existe principalement trois catégories de marques qui se spécialisent dans la fabrication d’une Wallbox, à commencer par les fabricants spécialisés tels que EVBox, Newmotion, Enel X, e-totem et Wallbox. Certains fabricants de matériels électriques de grande renommée se sont également imposés sur cette niche. C’est entre autres le cas de Legrand, Hager, Schneider, Ingeteam ou encore Cahors. Enfin, des constructeurs automobiles ont également développé leurs propres équipements.

À côté de la marque, la puissance de la borne joue aussi sur son prix. Les utilisateurs ont le choix entre différents niveaux de puissance : 3,7 kW, 7,4 kW, 11 kW et 22 kW. Les modèles les plus puissants sont les plus onéreux. Il est également possible de s’orienter vers les bornes dont la puissance peut être réglée entre 0 à 22 kW, mais le coût reste élevé.

Les Wallbox sont également en mesure de fournir des fonctionnalités connectées avancées qui se répercutent forcément sur leur prix. Les matériels capables de restreindre l’accès via un code ou un badge, offrant un système de gestion et de consultation de données grâce à un écran tactile et en mesure d’être pilotés à distance représentent les plus chers du marché.

En moyenne, les modèles d’entrée de gamme seront tarifés à 900 euros tandis que les bornes de type premium coûteront jusqu’à 1800 euros. À cette facture s’ajoute l’achat du câble de recharge si celui-ci n’a pas été fourni par le constructeur avec la voiture. Un budget entre 250 et 350 euros par exemple est à prévoir pour acheter un câble Type 2 monophasé 32A compatible avec une Wallbox de 7,4 kW. Si le câble doit supporter une puissance importante et qu’elle est longue, la facture peut facilement monter jusqu’à 500 euros.

Quel investissement est nécessaire pour installer une Wallbox ?

L’achat de la Wallbox ne constitue pas la seule dépense pour bénéficier d’une telle installation. L’utilisateur doit également inclure dans son budget le coût des travaux destinés à faire raccorder et poser la borne électrique. Pour être alimentée en électricité, la borne doit être reliée au tableau électrique. Un câble doit être utilisé et son prix dépend de sa puissance et surtout de sa longueur. Si la Wallbox se trouve assez loin du tableau électrique, cela peut faire augmenter le coût de l’installation.

En parallèle, l’électricien a besoin d’entreprendre des interventions de génie civil. Il devra par exemple effectuer un cheminement de câble qui sera plus coûteux lorsqu’il est réalisé sous allée bétonnée que sur un mur. Il est aussi préférable de miser sur les bornes murales plutôt que celles qui ont besoin d’un piédestal, car la fixation du pied dans le sol augmente la facture.

Dans le cas où l’installation électrique n’est pas aux normes, des rénovations à ce niveau s’imposent et feront doubler la note.

Enfin, les devis d’installation de Wallbox dépendent de la nécessité d'accroître la puissance du compteur électrique. Les compteurs Linky sont plus faciles et moins onéreux à configurer. L’intervention est de l’ordre de 3 euros tandis qu’avec les compteurs classiques, elle peut atteindre les 200 euros.

En dépit de tous ces éléments qui influencent la facture d’installation, l’achat et la pose d’une borne de recharge sont tarifés entre 1000 à 6500 euros. Chez les particuliers, la moyenne de prix va de 1000 à 2000 euros. Dans une copropriété, prévoir un investissement de 2500 à 4000 euros. Quant aux installations dans les entreprises, le prix varie de 2500 à 3500 euros, fourniture et pose comprises.

Comment réduire les frais d’achat et d’installation ?

Comme on peut le constater, envisager la pose d’une borne de recharge s’impose comme un véritable engagement financier. Afin de réduire la facture, il est vivement recommandé de toujours comparer les devis proposés par les entreprises installatrices avant de trancher. La mise en concurrence constitue le meilleur moyen de diminuer les tarifs et bénéficier d’un service de meilleure qualité. Un utilisateur a aussi intérêt à faire appel exclusivement à un électricien certifié IRVE. Il s’agit de la condition sine qua non pour accéder à certaines aides de l’État destinées à financer une partie de l’installation.

Parmi les soutiens financiers les plus connus et les plus importants, figure la prime ADVENIR. Ouverte aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités, cette subvention permet d’obtenir un montant allant de 960 à 1800 euros par bornes. Évidemment, pour être éligible, il sera indispensable de se plier aux nombreuses obligations techniques stipulées par le cahier des charges. Ce dernier exige par exemple l’utilisation d’un système d’identification des usagers sur la borne, d’un système de supervision et de pilotage énergétique de la recharge, l’installation d’un disjoncteur divisionnaire avec marquage CF ou encore la souscription à un contrat de maintenance. Les stations à usage collectif doivent être équipées de prises T2, de connecteurs Combo 2 ou CHAdeMO. Le programme exige également la collecte des données de recharge à transmettre obligatoirement à ADVENIR.

Les particuliers de leur côté peuvent aussi prétendre à une réduction de la TVA ramenée à 5,5% au lieu des 20%. L’aide est valable uniquement pour les Wallbox et non les prises renforcées et pour les bâtiments âgés de plus de 2 ans.

Il est également possible d’accéder au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) qui accorde jusqu’à 300 euros, sous réserve que l’installation se fasse dans une résidence principale, sur un bâtiment de plus de 2 ans et qu’elle soit l’initiative des propriétaires uniquement.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : enqshM

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers