Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Entretenir son véhicule > Comment nettoyer les chromes de sa voiture : trucs et astuces

Comment nettoyer les chromes de sa voiture : trucs et astuces

Comment nettoyer les chromes de sa voiture : trucs et astuces

Le chrome s’inscrit comme l’un des matériaux qui résistent le mieux à la corrosion et à l’usure. On l’apprécie aussi pour ses qualités esthétiques et sa brillance incomparable. C’est pour cette raison que cette finition est très recherchée dans l’industrie automobile. Elle apporte un côté chic aux véhicules tout en garantissant la longévité des pièces. Mais pour qu’il puisse procurer toutes ses vertus, le chrome a besoin d’être régulièrement entretenu. Par chance, il existe de nombreux trucs et astuces de grand-mère qui facilitent cette tâche.

Les avantages du chrome sur les voitures

S’il existe un secteur où le chrome est omniprésent, c’est certainement dans l’industrie automobile. Ce matériau s’apprécie pour le fini brillant qu’il donne aux pièces métalliques, mais surtout pour sa haute résistance à la corrosion. Pour profiter des vertus du chrome, les spécialistes ont recours à la technique du chromage qui se décline en deux types : le chromage décor et le chromage dur et épais. Le chromage décor est largement utilisé dans l’industrie automobile et sert par exemple dans la création des pare-chocs, des rétroviseurs ou des jantes. Il est employé aussi dans les matériels techniques et téléphoniques, les instruments de précision, d’optique et médicaux, les appareillages domestiques, etc.

Cette technique procure résistance au ternissement, dureté superficielle et passivité. En revanche, en plus du chrome, elle exige l’usage du nickel qui est non poreux, ductile et épais. Le chromage dur et épais pour sa part est davantage employé sur les applications mécaniques soumises à des frottements sévères. Il a des propriétés anti-adhérentes, une faible cohérence de frottement et a des qualités de résistance aux charges. Il ne craint ni la corrosion, ni la haute dureté, ni l’usure.

Nettoyage du chrome : un lavage à grande eau s’impose

Les éléments chromés retrouvés sur les voitures ont absolument besoin d’être régulièrement nettoyés pour garder leur lustre et leur brillance. Vous pouvez réaliser cette opération vous-même. Versez de l’eau chaude dans un seau puis ajoutez du détergent. Choisissez n’importe quel type de savon à condition qu’il ne soit pas abrasif. S’il est question du nettoyage extérieur du véhicule, un détergent spécialement dédié à la carrosserie convient parfaitement. Utilisez ensuite une éponge pour frotter toutes les parties encrassées. Une vieille brosse à dents dont les poils ne sont pas trop durs vous aidera à atteindre les parties difficiles d’accès comme les enjoliveurs. Passez ensuite au séchage avec un chiffon sec. Si vous n’avez pas le temps d’effectuer tout ce travail, rendez-vous sans tarder dans une station de lavage. Le lavage aux rouleaux permettra de nettoyer les imperfections et traces de salissures, mais pour gagner en précision et efficacité, il est préférable d'opter pour un lavage haute pression.

Les méthodes classiques pour entretenir le chrome

L’entretien des éléments chromés sur un véhicule peut aussi se faire aisément par le biais de produits couramment retrouvés dans le commerce comme le polish. Prenez un chiffon puis imbibez-le du produit avant de frotter. Patientez quelques minutes, le temps qu’il agisse puis recommencez à frotter. Terminez par un nettoyage au jet d’eau. Normalement, cette technique devrait éliminer toutes les traces de rouille. Dans le cas où le chrome a été sali par le cambouis et le goudron comme c’est souvent le cas sur les jantes, un détachant spécial résine et goudron devrait faire l’affaire. Pulvérisez le produit sur les zones concernées puis laissez agir avant de frotter. Vous pouvez réitérer l’opération jusqu’à l’obtention du résultat désiré.

Quels sont les trucs et astuces de grand-mère pour rénover du chrome ?

Il existe de nombreuses astuces de grand-mère qui permettent de redonner tout son éclat au chrome. Une d’entre elles consiste à lustrer la surface avec du papier aluminium. Ce matériau s’avère plus tendre que le chrome et les risques de rayures sont alors amoindris. Néanmoins, nettoyez et séchez préalablement la zone à traiter avant de lustrer le métal.

Le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude constituent aussi un mélange naturel très efficace pour rénover ce matériau. Utilisez à nouveau une vieille brosse à dents aux poils légèrement ramollis pour ne pas rayer la surface. Plongez-la dans du vinaigre blanc puis ajoutez du bicarbonate. Frottez les zones concernées avec la brosse jusqu’à ce qu’elles commencent à briller. Rincez à l’eau claire et essuyez le tout avec un chiffon.

Le savon de Marseille s’avère aussi très efficace sur le chrome. Utilisez de l’eau chaude à verser dans un seau puis ajoutez le savon. Nettoyez la surface et séchez ensuite avec un chiffon en microfibres.

Si vous n’avez pas de savon de Marseille sous la main, mais qu’il vous reste du vinaigre de cidre à la maison, ce produit peut aussi vous aider à nettoyer le chrome. Imbibez un chiffon du liquide et essuyez votre voiture.

Enfin, n’hésitez pas à tester l’efficacité de l’alcool à brûler. Comme la technique précédente, frottez la matière avec un chiffon imprégné du produit. Les traces et les taches en tout genre devraient disparaître rapidement.

Le chrome : une matière pas comme les autres

Dans la classification périodique des éléments, le chrome porte le numéro 24. Cet élément chimique a été découvert pour la première fois sur des instruments de combat dans des tombes chinoises remontant au IIIème siècle av. J-C. Il s’est avéré que les épées en bronze et les carreaux d’arbalètes ne développaient aucune forme de corrosion même s’ils étaient enfouis sous terre depuis 2000 ans. La surface de ces objets était recouverte de chrome, d’où leur résistance anti-corrosif. Il faudra attendre le XVIIIème siècle pour qu’un minéralogiste fasse une découverte plus probante.

L’allemand Johan Gottlob Lehmann trouve un minéral dans les montagnes de l’Oural qu’il croit être du plomb rouge sibérien alors qu’au final, il s’avère que c’est du chromate plomb. L’isolation du chrome métallique pour sa part a été le fruit du travail de Louis Nicolas Vauquelin en 1798. Depuis cette date, ce matériau a trouvé une utilisation dans de multiples domaines que ce soit la métallurgie, la verrerie ou même la médecine. On va l’utiliser dans la confection d’alliages durs et résistants, pour fabriquer les peintures et colorants, dans le tannage de peaux, comme catalyseur ou pour le nettoyage de la verrerie de laboratoire.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : ngwbgi

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Comment bien nettoyer l'intérieur d'une voiture ? Comment bien nettoyer l'intérieur d'une voiture ? Dans le cadre du nettoyage d’une voiture, on a tendance à privilégier l’extérieur. Or, l’intérieur mérite tout autant un même traitement de faveur. En plus d’être soumis à la...
  • Comment nettoyer la moquette d'une voiture ? Comment nettoyer la moquette d'une voiture ? Un trajet en voiture, qu’il soit court ou long, est beaucoup plus agréable pour le conducteur et ses passagers si l’habitacle du véhicule est d’une propreté irréprochable. Pour ce faire, il...