Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Conseils autour de la voiture > Pneus neige, chaines et autres dispositifs, quelle est la meilleure solution suivant les utilisation

Pneus neige, chaines et autres dispositifs, quelle est la meilleure solution suivant les utilisation

Pneus neige, chaines et autres dispositifs, quelle est la meilleure solution suivant les utilisation

En hiver, lorsque les conditions météorologiques ne permettent pas d’emprunter les réseaux routiers avec des pneus classiques, il est nécessaire de chausser son véhicule avec des pneus neige ou bien de recourir à des chaînes et autres dispositifs comme les pneus cloutés dits aussi pneus à crampons, ou encore les chaussettes à neige. Attention, jusqu’à présent fortement recommandés mais facultatifs sauf mention contraire, les pneus hiver deviennent obligatoires. Faisons le point sur les solutions possibles en fonction des conditions extérieures pour rouler en toute sécurité.

Les pneus neige : spécificités

Le pneu neige que l’on appelle aussi pneu hiver ou encore pneu contact est constitué d’une gomme tendre qui s’adapte parfaitement aux conditions extérieures dès que le mercure chute en-deçà de 7°C. Quant à leurs sculptures, elles sont beaucoup plus profondes que celles des pneus été. La période durant laquelle le véhicule peut être équipé de pneus hiver commence vers le 15 octobre et s’achève aux environs du 15 mars. Elle varie chaque année.

Et pas question de n’installer que deux pneus hiver car ce sont les quatre qui doivent être adaptés aux conditions extérieures. Poser des pneus neige à l’avant et à l’arrière permet de bénéficier d’une adhérence optimale. C’est également indispensable pour que le véhicule freine mieux.

Pneus neige : désormais obligatoires

En France, jusqu’à présent les pneus neige n’étaient pas obligatoires et leur utilisation n’était imposée que par arrêté préfectoral. On conseillait donc simplement aux automobilistes de passer aux pneus hiver dès que la température extérieure devenait inférieure à 7°C pour des questions de sécurité, car les pneus été possèdent une gomme moins adaptée aux basses températures. En effet, elle durcit lorsqu’il fait froid.

Désormais en France, un décret en Conseil d’Etat fixe les modalités. Pour l’hiver 2019/2020, les pneus neige sont obligatoires sur le territoire national à partir du 1er novembre et jusqu’au 31 mars pour les véhicules légers qui doivent circuler dans les régions montagneuses. Chaque zone géographique concernée est toutefois laissée à l’appréciation des Préfets. Rien n’est dit en revanche pour les autres régions.

Chaînes : qu’est-ce que c’est, quand les utiliser ?

La chaîne à neige est un dispositif que l’on installe uniquement sur les roues motrices. De plus, il faut choisir des chaînes parfaitement adaptées à la taille des pneus de son véhicule.

En France, sur certaines routes des régions montagneuses, pas question d’y échapper. Cela est toujours annoncé par un panneau de signalisation B6 indiquant précisément « Equipements spéciaux obligatoires ». En revanche, on peut se contenter de pneus hiver en présence d’un panneau précisant « Pneus neige admis ».

Attention, il est impératif de réduire sa vitesse à 50 km/h lorsque le véhicule est équipé de chaînes à neige.

Autres dispositifs pour rouler en hiver

D’autres dispositifs peuvent équiper les véhicules pour leur permettre de ne pas glisser sur routes enneigées ou verglassées. Il s’agit :

  • Du pneu clouté,
  • Du pneu crampon,
  • De la chaussette à neige.

Voici ce qu’il faut savoir sur ces différentes solutions antiglisse.

Le pneu clouté ou à crampons

Développé en 1933 par Michelin et commercialisé dans la foulée, ce dispositif antidérapant permet de conduire sur routes enneigées et/ou verglassées mais uniquement lorsque les conditions sont extrêmes. Ces pneumatiques possèdent une bande de roulement sur laquelle se trouvent des crampons en métal ou des clous qui augmentent l’adhérence des pneus sur la neige ou le verglas.

L’usage des pneus cloutés est défini par le Code de la Route. Selon un arrêté préfectoral, ils ne peuvent être utilisés qu’à partir du samedi qui précède le 11 novembre et au plus tard jusqu’au dernier dimanche de mars.

Dès que le véhicule est équipé de ce dispositif, il est obligatoire d’apposer sur la carrosserie et uniquement à l’arrière gauche du véhicule un disque mentionnant « Pneus cloutés ». Une fois la période définie achevée, les pneus cloutés doivent être retirés ainsi que le disque. De plus, la réglementation indique le type de pneus cloutés autorisés.

On n’utilise pas les pneus cloutés ou à crampons sur route sèche car dans ces conditions ils se dégradent très rapidement et il existe un risque d’expulsion d’un clou qui peut percuter une autre voiture ou une moto par exemple. C’est la raison pour laquelle les pneus cloutés sont reconnus comme pouvant représenter un réel danger pour les usagers de la route. On comprend bien pourquoi leur utilisation est très restrictive.

La chaussette à neige

Voici une autre solution pour le moins singulière qui permet d’éviter les glissades sur la neige avec son véhicule : les chaussettes à neige. Elles sont constituées de fibres de polyester sur lesquelles la neige et la glace ne collent pas. Elles absorbent l’eau générée par la fonte de la neige lorsque le véhicule roule ou tout simplement quand le soleil se met à briller et fait remontrer la température extérieure. Avec cet équipement, il est possible de rouler à plus de 50 km/h.

Les chaussettes à neige conviennent à tous les véhicules dotés ou non d’une transmission intégrale, et quel que soit leur dispositif de freinage (ESP, ABS…). Elles se déclinent en différentes tailles afin de pouvoir s’adapter sur tout type de pneumatiques. Elles sont économiques (leur prix est de 70 à 80 €) comparativement aux pneus hiver par exemple qui peuvent coûter plusieurs centaines d’euros, et très faciles à installer puisqu’elles se fixent simplement grâce à des lanières élastiquées. Elles doivent être retirées si l’on souhaite emprunter une route non verglassée, non enneigée.

Chez nombre de nos voisins européens le passage aux pneus certifiés hiver est obligatoire depuis longtemps durant la saison froide. Il est toutefois indispensable de bien se renseigner quelques semaines avant le départ si l’on souhaite passer Noël en Allemagne, en Estonie, en Autriche, en Suisse ou dans bien d’autres pays d’Europe, la législation étant variable d’une contrée à l’autre.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : PjWYv3

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers