Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Guide du leasing > Restitution d'une voiture en LLD : 10 conseils !

Restitution d'une voiture en LLD : 10 conseils !

Restitution d'une voiture en LLD : 10 conseils !

La restitution du véhicule signe la fin d’un contrat de location longue durée. Étape obligatoire, elle est souvent source d’inquiétudes pour les locataires, car le bailleur est susceptible de lui facturer des frais en fonction de l’état du véhicule à la restitution.

En effet, tout contrat de LLD stipule que le véhicule loué en leasing doit être rendu dans un état d’usure normal, ce qui n’est pas toujours bien défini par les contrats. Alors, comment réussir la restitution d’une voiture en LLD sans payer d’énormes frais ? Voici 10 conseils qui sont susceptibles de vous aider. Il s’agit notamment d’anticiper cette restitution dès la signature du contrat de location, mais aussi de faire en sorte de réduire les pénalités.

1 - Connaitre les modalités de restitution au moment de la livraison du véhicule

La restitution d’un véhicule loué via une LLD est souvent une étape délicate. Cela peut même devenir une véritable épreuve pour le locataire. Pour éviter les mauvaises surprises et réussir la restitution du véhicule dans les meilleures conditions, il est nécessaire d’anticiper ce moment dès la prise en main de la voiture. Avant de signer un contrat de leasing, il est conseillé à tout automobiliste de bien prendre conscience des conditions imposées par les loueurs. Parmi ces conditions, il est important d’étudier plus particulièrement les modalités de restitution du bien. Il est fréquent que les organismes de leasing définissent une grille indiquant ce qu’ils entendent par usure normale d’une voiture. Cela vous permet de connaitre vos droits et obligations lors de la période de location.

2 - Inspecter l’état de la voiture dès le moment de sa livraison

Cette étape semble inutile lorsqu’il s’agit d’une LLD avec une voiture neuve. Elle s’adresse surtout aux locataires de véhicules d’occasion, cependant, il faut toujours rester prudent. Ainsi, à la livraison du véhicule, faites attention à son état. Il convient de signaler à votre loueur les éventuels rayures, casses ou autres équipements endommagés avant de véritablement prendre les clés de la voiture. La raison en est que vous pourriez être tenus de réparer ces dommages alors qu’ils ne vous concernent même pas. Pour éviter de payer plus d’indemnités qu’il ne le faut, il est conseillé d'être minutieux sur ce point-là.

3 - Utiliser le véhicule de manière responsable

Dans le cadre d’une location longue durée, vous devez être conscient que vous n’êtes pas le véritable propriétaire de la voiture. Et à la différence d’une location avec option d’achat, vous ne serez pas en mesure de la racheter à la fin du contrat. De ce fait, il est conseillé de faire un usage responsable du bien. Cela implique que vous adoptez de bonnes habitudes de conduite et évitez certains comportements au volant dans le but d’éviter les incidents. Vous êtes également tenu d'en prendre soin par des entretiens réguliers et par la souscription d’une assurance auto. L’idéal serait de prendre une meilleure couverture que le contrat de base.

4 - Faire attention au forfait kilométrique

Si votre contrat prévoit un forfait kilométrique, ce n’est pas un hasard. Faisant partie des éléments permettant de déterminer le prix du leasing, il faut que ce forfait soit scrupuleusement respecté si vous voulez éviter les pénalités. Dans le cadre d’une LLD, le locataire bénéficie souvent d’un forfait généreux et lorsqu’il parait insuffisant, les bailleurs permettent sa révision en cours de contrat.

5 - Respecter la date de restitution de la voiture

Pour rendre un véhicule loué en LLD, le respect de la date prévue est primordial. Normalement, vous devez prendre rendez-vous avec le loueur lorsque la date de fin du contrat approche. Sachez qu’en cas de retard, le loueur sera en droit d’infliger une indemnité particulière. Certains iront même récupérer le véhicule auprès du loueur aux frais de celui-ci. Si vous pensez avoir besoin de la voiture pour une période plus longue, demandez plutôt une prolongation de la durée du contrat auprès de votre bailleur. Par ailleurs, ne pas attendre la fin du contrat pour restituer le bien engendrera également des indemnités de résiliation anticipée, sans compter que vous serez tenus de régler les loyers restants.

6 - Rendre le véhicule dans un bon état

Lors de la restitution d’un véhicule en LLD le bailleur enverra un expert dont la mission est de vérifier le bon état de la voiture. En cas de dommage ou d’usure anormale, le bailleur vous facturera des frais de remises en état plus ou moins conséquents. Plusieurs critères liés à l’état de la carrosserie, les équipements, les vitrages et de la mécanique seront observés. Si vous craignez que la facture grimpe trop haut, faites quelques réparations à l’avance.

7 - Nettoyer le véhicule

Rendre une voiture en bon état à son loueur implique également de le rendre propre. Dans ce cas, il ne faut pas oublier de nettoyer le bien. Il ne suffit pas de nettoyer l’extérieur. Il faut aussi nettoyer l’intérieur, que ce soit le sol, les sièges ou les plafonds. Videz les divers rangements et assurez-vous d’enlever toute la poussière qui s’y serait accumulée.

8 - Demander un pré-diagnostic par le loueur

Quelques mois avant la fin d’une location longue durée, certains loueurs sont en mesure d’accepter de faire un diagnostic de l’état de la voiture afin que le locataire puisse être fixé. C’est l’occasion pour lui de connaitre les réparations nécessaires s’il veut s’affranchir des frais de remise en état du véhicule.

9 - Anticiper les indemnités compensatrices

Dans le cas où vous dépassez le forfait kilométrique accordé par votre contrat, attendez-vous à payer des pénalités. Selon les loueurs, le montant de ces pénalités sera plus ou moins élevé. À noter que chaque kilomètre supplémentaire est facturé entre 5 et 10 centimes d’euros en moyenne. Plus vous dépassez le kilométrage prévu et plus vous payerez d’indemnités.

10 - Remettre les documents administratifs

Lorsque vous rendez votre voiture au loueur, tous les documents et équipements fournis au moment de la signature du contrat doivent être remis au loueur également. Vous serez notamment tenus de retourner, en plus des clés, la carte grise, le carnet de garantie, ainsi que le tableau d’entretien. Si vous ne pouvez pas présenter tous ces éléments, vous risquez également de vous acquitter des frais supplémentaires.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : e8j6HV

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • 10 voitures à moins de 150 euros par mois 10 voitures à moins de 150 euros par mois Acheter une voiture représente un investissement conséquent. Ainsi, au lieu de procéder à un achat au comptant qui risque de mobiliser toute votre épargne, pourquoi ne pas opter pour un leasing...
  • Transfert de leasing : quelle procédure ? Transfert de leasing : quelle procédure ? Le leasing est une solution de financement automobile reposant sur la location. Cette offre commence à se démocratiser progressivement et possède de nombreux avantages comme la possibilité de...