Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Guide du leasing > Restitution d'une voiture en LOA : 10 conseils !

Restitution d'une voiture en LOA : 10 conseils !

Restitution d'une voiture en LOA : 10 conseils !

La Location avec Option d’Achat n’aboutit pas obligatoirement à un rachat. Vous êtes tout à fait dans le droit de restituer le véhicule si vous estimez que celui-ci ne répond pas réellement à vos besoins ou que vous n’en avez tout simplement plus besoin.

Dans ce cadre, vous allez devoir respecter un certain nombre de règles pour restituer votre véhicule, car il se peut que des frais plus ou moins élevés vous soient facturés en cas de dommages apparents ou suite à un dépassement du forfait kilométrique imposé. Voici un petit guide pour que cette restitution se fasse en bonne et due forme.

1 - La restitution : une étape clé au leasing

Dans le cadre d’une Location avec Option d’Achat, vous disposerez du véhicule comme si c’était le vôtre sauf que vous n’en êtes pas réellement propriétaire. La carte grise reste au nom de votre société de location. Au cours du contrat, vous devrez régler des loyers mensuels en contrepartie de l’utilisation de la voiture. À l’échéance du bail, vous êtes confronté à deux choix : lever l’option d’achat et ainsi acquérir définitivement le bien ou le restituer auprès de l’établissement prêteur pour vous désengager. N’allez surtout pas croire que lors de cette étape, il vous suffit de rendre la voiture pour être quitte avec le loueur. Bien au contraire, l’auto va être soumise à un examen minutieux par un expert pour vérifier qu’elle respecte un état d’usure dit « normal ». En cas d’anomalies, des frais vous seront facturés pour les réparations des dommages.

2 - Respecter la date de restitution

La première chose que vous devez absolument respecter dans le cadre de cette restitution est la date de livraison de votre voiture. De prime abord, cela peut être basique, mais en vérité, si vous êtes en retard, vous risquez de subir des pénalités financières infligées par votre loueur. Normalement, ce dernier doit vous notifier par courrier de la date à laquelle vous devez vous rendre chez le concessionnaire pour remettre les clés. En cas d’empêchements ou d’imprévus, prenez soin de toujours en faire part à la société de location qui prolongera le délai de votre contrat.

3 - Les frais de remise en état

Si la restitution de votre voiture n’est pas à prendre à la légère, c’est parce qu’elle peut induire une grosse facture destinée à régler les frais de remise en état qui peuvent être plus ou moins élevés en fonction des dommages. Normalement, votre loueur peut se montrer flexible en cas de moquettes légèrement usées ou de micro-rayures sur le pare-chocs. Néanmoins, il pourra demander une remise à neuf de certains éléments manquants ou abîmés. Et cela peut vous coûter très cher. D’où l’intérêt de demander à votre loueur si le prix de réparations se base sur le coût de pièces recyclées ou neuves. Vous réduisez ainsi vos dépenses. N’oubliez pas non plus de vérifier l’état des lieux du véhicule. De cette façon, vous ne paierez pas pour des dommages ayant déjà existé avant votre location.

4 - Un état d’usure normal à respecter

L’état standard d’un véhicule vérifié au cours d’une restitution en LOA tient compte d’un certain nombre d’éléments, à commencer par la carrosserie qui doit être sans rayure, sans choc, sans tache et sans trace de rouille. L’expert va également examiner la sellerie qui ne doit présenter ni trou, ni déchirure, ni tache. Au niveau des pneus, il est important que l’usure soit au minimum de 50% et que tous les pneus soient de la même marque. Quant au moteur, les pièces présentant des signes d’usure doivent absolument être renouvelées.

5 - Gare aux pénalités kilométriques

Si les loueurs sont très stricts sur le bon état du véhicule, c’est parce qu’ils vont encore essayer de le revendre sur le marché de l’occasion. S’il est trop dégradé, le prix risque de chuter entraînant une importante perte financière. À part l’état d’usure de la voiture, le loueur vérifie également que vous avez respecté le forfait kilométrique qui est également imposé pour atténuer la dépréciation. Normalement, votre leasing indique le nombre de kilomètres annuels autorisés. En cas de dépassement, des pénalités pour les kilomètres excédentaires vous seront facturées. D’où l’importance de bien évaluer vos besoins avant de souscrire afin de vous assurer que votre limite kilométrique soit suffisante. Au cours du contrat, si vous constatez que ce n’est pas le cas, demandez une modification de votre forfait.

6 - Faire réparer les gros dommages avant la restitution

L’idéal pour échapper aux frais de remise en état appliqués par les loueurs et qui peuvent représenter une somme plus ou moins conséquente consiste à anticiper la restitution en vous rendant chez un garagiste qui va s’occuper de réaliser toutes les rénovations nécessaires. Pour certains dégâts comme les pare-chocs enfoncés, les ailes froissées ou les rétroviseurs arrachés, renseignez-vous auprès de votre assureur tous risques pour connaître votre éligibilité aux remboursements ce qui limitera vos dépenses.

7 - S’en tenir aux préconisations d’entretien

Lors de la restitution, l’expert s’assure que vous avez réalisé tous les travaux d’entretien préconisés par le constructeur au cours de la location. Sur certains contrats de leasing, il est possible d’inclure la maintenance et le dépannage sans que cela vous soit surfacturé, car tous les frais sont compris dans vos mensualités. N’hésitez pas à miser sur cette option pour faire des économies.

8 - Remettre tous les documents administratifs

Tous les documents administratifs qui vous ont été donnés lors de votre souscription doivent être remis au loueur notamment le carnet d’historique d’entretien et de garanties ainsi que la carte grise. N’omettez aucun de ces papiers importants.

9 - La fin d’un leasing en bonne et due forme

La fin du leasing est effective lorsque vous validez la facturation finale adressée par votre loueur. Vous ne devez en aucun cas négliger cette étape sans quoi, vous continuerez à être redevable de vos loyers. Si vous vous engagez dans un leasing sans vous assurer que l’ancien contrat est effectivement résilié, vous devrez payer un double loyer.

10 - Restituer la voiture avant la fin du bail : possible ?

La restitution de la voiture dans le cadre d’une LOA doit se faire à l’échéance du bail, jamais avant. Car si vous voulez rendre le véhicule de façon anticipée, vous allez devoir régler les loyers restant dus ainsi que diverses pénalités. Dans le cas où, pour une raison professionnelle ou familiale, vous voulez rompre votre contrat avant son terme, vous devez soit racheter la voiture pour la revendre ensuite, soit effectuer un transfert de leasing consistant à trouver un automobiliste intéressé par la reprise de votre voiture et de votre contrat.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : DPzyCL

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Transfert de leasing : quelle procédure ? Transfert de leasing : quelle procédure ? Le leasing est une solution de financement automobile reposant sur la location. Cette offre commence à se démocratiser progressivement et possède de nombreux avantages comme la possibilité de...
  • LOA sans apport : fonctionnement et offres LOA sans apport : fonctionnement et offres La Location avec Option d’Achat comporte une multitude de subtilités qu’il est impératif de prendre en considération avant tout engagement. Parmi les éléments les plus importants à...
  • Comment résilier une LOA ? Comment résilier une LOA ? Souscrire un contrat de location avec option d’achat vous engage à respecter la durée convenue avec votre loueur comprise entre 2 et 5 ans ainsi que le paiement des loyers.Votre Devis de Leasing...
  • LLD sans apport d'une citadine : fonctionnement et offres LLD sans apport d'une citadine : fonctionnement et offres La location longue durée a longtemps été l’apanage des entreprises avant de séduire de plus en plus de particuliers. Et pour cause, il s’agit d’un mode de financement particulièrement...