Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Guide du leasing > Transfert de leasing : quelle procédure ?

Transfert de leasing : quelle procédure ?

Transfert de leasing : quelle procédure ?

Le leasing est une solution de financement automobile reposant sur la location. Cette offre commence à se démocratiser progressivement et possède de nombreux avantages comme la possibilité de changer régulièrement de voiture et des prix plus accessibles via le règlement de mensualités.

Toutefois, une résiliation surtout de façon anticipée peut s’avérer plus complexe. C’est pourquoi les conducteurs qui veulent se débarrasser de leur contrat ont intérêt à se tourner vers le transfert de leasing qui permet de trouver un repreneur intéressé par le modèle et prêt à acquérir le bail avec les conditions imposées dans celui-ci.

Leasing : piqûre de rappel

Le leasing appelé aussi Location avec Option d’Achat ou crédit-bail est un mode de financement locatif qui permet de disposer d’un bien sur une échéance plus ou moins longue pouvant aller de deux à cinq ans et cela, sans être propriétaire. Au cours du contrat, l’utilisateur reste alors locataire du véhicule et dans ce cadre, il est redevable d’un loyer mensuel en échange de l’utilisation. Ces mensualités sont définies par le loueur en fonction de la durée de location choisie, du prix total de la voiture, de l’apport personnel versé au début du contrat et de plusieurs autres paramètres. La souscription peut se faire directement auprès d’une société de location spécialisée, d’un concessionnaire ou encore d’une banque.

Tout l’intérêt du crédit-bail est qu’il permet d’acheter la voiture en fin de contrat. Pour cela, le locataire n’a qu’à régler le prix de la valeur résiduelle préalablement fixé par le loueur. Évidemment, l’achat n’est pas obligatoire. Il est tout aussi bien possible de restituer le véhicule en l’état ou de reconduire son contrat avec de nouvelles modalités à redéfinir. Si le leasing a du succès ces dernières années, c’est parce qu’il est à l’origine de plusieurs avantages. En plus d’être assorti de loyers réguliers et étalés dans le temps, il coûte moins cher qu’un prêt auto classique, car la durée du contrat est plus longue et que l’offre prend en considération la décote de la voiture.

Pourquoi faire un transfert de leasing ?

Le leasing a beau avoir de nombreux atouts, il a aussi quelques inconvénients ayant notamment trait au manque de flexibilité du contrat. Comprenez qu’en vous engageant, vous êtes tenu de respecter l’accord passé avec votre loueur jusqu’à l'échéance du bail. En clair, vous ne pourrez pas résilier votre contrat sans payer des pénalités très onéreuses. Le risque avec le leasing est qu’il ne prend pas en compte les aléas de la vie. Il peut arriver que vous soyez confronté à des changements d’ordre familial comme l’arrivée d’un enfant qui va nécessiter l’utilisation d’une voiture bien plus grande, un projet immobilier impliquant de faire place nette dans vos dépenses récurrentes pour préparer l’achat de votre future maison, un divorce qui entraîne la séparation de tous les biens et contrats souscrits en commun, etc.

Les évolutions professionnelles font aussi partie des imprévus contre lesquels vous n’êtes malheureusement pas à l’abri : mission de longue durée à l’étranger, baisse de revenus due à une perte d’emploi, expatriation, etc. Si, à cause d’un accident de la vie, vous voulez rompre votre contrat, vous devrez payer tous les loyers restants dus ainsi que des frais de résiliation par anticipation. Vous l’aurez compris. Une charge financière lourde vous attend. Pour y échapper, une des solutions consiste à réaliser un transfert de leasing. À travers cette démarche, vous allez devoir trouver un automobiliste qui est prêt à reprendre votre véhicule ainsi que le contrat avec les conditions en cours. En reprenant votre leasing, il s’engage à régler le reste des mensualités, ce qui vous permet de vous désengager.

Quels sont les avantages du transfert de leasing ?

Avec le transfert de leasing, tout le monde y gagne que ce soit le cédant, le repreneur et même le concessionnaire. Pour le cédant, cette pratique permet de réaliser des économies sur les loyers qui restent à régler. Il devient ainsi possible de se désengager du contrat à moindres frais puisqu’il n’est plus utile de verser des pénalités auprès du loueur. Le transfert n’entraîne aucune interruption du contrat, mais va tout simplement impliquer un changement de locataire. Le cédant échappe aussi à une éventuelle mise en contentieux et surtout, il a la possibilité de changer plus facilement de modèle de voiture sans devoir attendre l’échéance de son bail.

Pour le repreneur, le transfert de leasing reste une alternative très économique, car la durée d’engagement est diminuée en comparaison avec un nouveau contrat. Ce dernier est déjà négocié que ce soit au niveau des mensualités, des taux ou encore de l’assurance valeur à neuf, ce qui permet de réduire considérablement les dépenses. De plus, comme il s’agit de reprendre déjà un vieux contrat, le nouveau locataire n’est redevable d’aucun apport qui représente un montant plus ou moins élevé allant de 10 à 30% du prix total de la voiture. En outre, grâce aux mensualités fixes et connues d’avance, il profite d’une meilleure gestion budgétaire.

Enfin, pour le concessionnaire, le transfert de leasing l’aide à gagner de nouveaux clients sans trop d’efforts.

Comment transférer un leasing ?

Pour transférer un leasing, vous allez devoir procéder par étape. La première phase consiste à trouver un repreneur éventuellement intéressé par votre contrat et votre voiture. Pour cela, vous allez devoir déposer une annonce sur un site spécialisé. Par chance, il existe de plus en plus de plateformes aujourd’hui qui se chargent de mettre en relation les cédants et les repreneurs. Une fois que vous avez trouvé un potentiel repreneur, vous entrez en contact et vous vous mettez d’accord sur les conditions de reprise. Il est important que le repreneur accepte les modalités du contrat, car il est relativement difficile de demander des modifications sur celui-ci auprès de la société de leasing. À ce titre, cette dernière doit être mise au courant de l’opération de transfert. Avant de valider cette substitution de locataire, elle va d’abord vérifier que le nouveau repreneur possède la capacité d’emprunt adéquate et peut supporter le paiement des mensualités. Lorsque l’établissement prêteur accepte le transfert, il facture les frais de dossier qui devront être réglés par le cédant.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : vd7NRk

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • 10 voitures à moins de 100 euros par mois 10 voitures à moins de 100 euros par mois Pour pouvoir trouver un véhicule assorti d’une mensualité inférieure à 100 euros, rien de mieux que d’opter pour un leasing. Le choix du modèle va davantage s’orienter vers les citadines...
  • Leasing auto sans engagement : fonctionnement et offres Leasing auto sans engagement : fonctionnement et offres Il y a une quinzaine d’années, le leasing représentait une solution flexible pour disposer d’une voiture. Les clients choisissaient le véhicule qui leur convenait et souscrivait un contrat de...
  • Quelle voiture familiale choisir en leasing ? Quelle voiture familiale choisir en leasing ? Vous avez besoin d’une voiture familiale qui répond exactement à vos besoins, que ce soit en matière de déplacement ou de budget ?Votre Devis de Leasing Auto ! Gratuit et sans engagement !Le...
  • LOA ou crédit auto, quelle solution choisir ? LOA ou crédit auto, quelle solution choisir ? La location avec option d’achat est un contrat permettant d’acquérir un véhicule par un mode de location puis d’achat de la voiture, ce qui s’oppose au crédit classique consistant à...