Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Guide du leasing > Puis-je préter ma voiture en leasing (LOA ou LLD) ?

Puis-je préter ma voiture en leasing (LOA ou LLD) ?

Puis-je préter ma voiture en leasing (LOA ou LLD) ?

Le leasing est un mode d’acquisition de voiture largement différent de l’achat. En effet, au lieu d’acheter le véhicule objet du contrat, vous ne faites que le louer. Ainsi, vous ne devenez pas propriétaire du bien.

Vous demeurez simple locataire et à ce titre, vous pouvez subir quelques restrictions en ce qui concerne l’utilisation de la voiture. Vous devrez notamment respecter un forfait kilométrique et un usage bien défini dans l’accord. D’autre part, les personnes qui auront accès au volant seront également limitées. Cela dépendra toutefois des termes de votre contrat.

Leasing : à qui appartient le véhicule ?

S’il y a une dizaine d’années, les consommateurs avaient du mal à concevoir le fait de louer leur voiture au lieu de l’acheter, de nos jours, il s’agit d’une pratique courante. Les automobilistes sont nombreux à se rendre auprès des organismes de financement afin de faire une demande de leasing pour le véhicule de leur rêve. Cet organisme de finance va acheter le bien auprès d’un concessionnaire et le mettre à disposition de son client selon des conditions définies dans un contrat de location. En tant que simple locataire, le client n’aura que la possession et l’usage du bien durant une période déterminée.

La propriété du bien est détenue par l’organisme de leasing et ne saurait lui être transférée qu’à la suite d’un rachat à la fin d’une location avec option d’achat. Le fait pour le client de ne pas être propriétaire de son véhicule engendre beaucoup de choses, à savoir, les restrictions en ce qui concerne son usage. La durée de la location est limitée entre 2 et 5 ans, un kilométrage annuel est défini dans le contrat ainsi que l’usage qui en sera fait. De ce fait, il est également normal que la conduite de la voiture soit limitée à une catégorie de personnes.

Peut-on prêter une voiture de leasing ?

Au sein d’un même foyer, il est fréquent de se prêter une voiture. Votre conjoint, vos enfants, vos amis ou même des membres de votre famille peuvent exprimer le besoin de conduire votre véhicule de leasing à un moment où un autre. Comme en matière de leasing vous n’avez pas la propriété de la voiture, vous n’avez donc pas la possibilité de vous permettre la liberté de le prêter à qui vous voulez. Si en principe toute personne titulaire d’un permis de conduire valable est en mesure de prendre le volant d’un véhicule de leasing, cette conduite est cependant limitée. Dans le cadre d’un contrat de LOA ou de LLD, vous restez le conducteur principal. Il est également possible de prêter la voiture aux membres de votre foyer, aux amis ou à des membres de la famille selon les offres.

Généralement, le prêt d’une voiture de leasing est limité au ménage et en dehors du conducteur principal, la voiture ne peut être conduite que de manière ponctuelle. Chez certains organismes, il est possible d’enregistrer un deuxième conducteur sur votre contrat. Ainsi, les responsabilités seront partagées entre vous et le deuxième conducteur. Pour avoir la possibilité de prêter votre voiture de leasing, il est donc conseillé de prévoir cette option dès l’élaboration de votre contrat. Si ce n’est pas le cas, vous êtes susceptibles de faire face à des clauses restrictives auxquelles vous avez donné votre accord en signant le document.

Prêter sa voiture de leasing : souscrire une assurance adaptée

Pour prêter votre voiture de leasing, il ne suffit pas que cela soit autorisé par le contrat pour couvrir vos responsabilités. Il est également nécessaire de prendre une assurance auto correspondante afin d’avoir la possibilité de faire face aux conséquences financières d’éventuels sinistres. Dans la majorité des cas, les contrats d’assurance auto comprennent une clause prévoyant le prêt de volant autorisant l’assuré à prêter sa voiture de leasing à un membre de sa famille ou à un ami à condition que celui-ci ait un permis de conduire valide. Ce prêt doit cependant être exceptionnel et de courte durée. En cas de sinistre, votre pourrez compter sur l’assurance pour couvrir les dommages corporels et matériels causés aux tiers. La garantie responsabilité civile est ainsi préservée. Néanmoins, en fonction des franchises et des exclusions de garanties du contrat, les préjudices subis par l’emprunteur de la voiture ne seront pas forcément pris en charge.

Par ailleurs, il convient de faire attention, car certains contrats d’assurance auto sont susceptibles de contenir une clause d’exclusivité. Cela signifie que l’assuré sera le seul à avoir la possibilité de conduire le véhicule. Si cette clause d’exclusivité n’est pas respectée, il est possible que l’assuré perde sa couverture en cas de sinistre. Cela se traduira généralement par un refus d’indemnisation en cas d’accidents. D’autres assureurs se montreront cependant plus conciliants, mais il faudra payer une franchise majorée pour bénéficier d’une prise en charge. Il est donc conseillé d’anticiper vos prêts de volant avec une assurance auto adaptée.

Prêt de voiture de leasing : quelle assurance choisir ?

Lors du choix de votre assurance auto pour voiture de leasing, il convient de vérifier la possibilité du prêt de volant dès la souscription du contrat. S’il existe une clause d’exclusivité, vous devrez renégocier les conditions ou partir à la recherche d’une autre couverture. Afin de bien cibler les offres correspondant à vos besoins, vous pouvez passer par un comparateur d’assurance en ligne. Cet outil vous permet de faire une description de votre assurance auto idéale afin de lui permettre de vous orienter vers les meilleures offres. Une fois que vous bénéficiez d’une assurance auto autorisant le prêt de volant, vous serez en mesure de prêter votre véhicule de leasing d’une manière ponctuelle et pour une courte durée.

Néanmoins, il arrive que l’usage du véhicule soit plus récurrent que prévu. Dans ce cas, vous êtes en mesure de demander à votre assureur d’ajouter un conducteur secondaire au contrat. Selon les conditions de votre leasing, ce conducteur secondaire peut se limiter à un membre de la famille. En tant que conducteur secondaire, cette personne conduira le véhicule moins fréquemment que le conducteur principal, mais plus régulièrement que le conducteur occasionnel qui n’a pas besoin d’être inscrit au contrat d’assurance auto.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : B2XbsG

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Quelle voiture familiale choisir en leasing ? Quelle voiture familiale choisir en leasing ? Vous avez besoin d’une voiture familiale qui répond exactement à vos besoins, que ce soit en matière de déplacement ou de budget ?Votre Devis de Leasing Auto ! Gratuit et sans engagement !Le...
  • Comment changer de voiture en cours de leasing ? Comment changer de voiture en cours de leasing ? Le leasing est une solution locative qui permet de disposer d’un véhicule neuf et équipé. Très courante auprès des entreprises, l’offre gagne aussi de plus en plus le cœur des...
  • Restitution d'une voiture en LLD : 10 conseils ! Restitution d'une voiture en LLD : 10 conseils ! La restitution du véhicule signe la fin d’un contrat de location longue durée. Étape obligatoire, elle est souvent source d’inquiétudes pour les locataires, car le bailleur est susceptible de...
  • Transfert de leasing : quelle procédure ? Transfert de leasing : quelle procédure ? Le leasing est une solution de financement automobile reposant sur la location. Cette offre commence à se démocratiser progressivement et possède de nombreux avantages comme la possibilité de...