Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Borne de Recharge > Comment choisir une prise renforcée type Green'up pour sa voiture électrique ?

Comment choisir une prise renforcée type Green'up pour sa voiture électrique ?

Comment choisir une prise renforcée type Green'up pour sa voiture électrique ?

90% des électromobilistes rechargent leur véhicule électrique à domicile. Dans ce contexte, ils ont besoin d’une solution de recharge facile et sans contrainte qui leur permet de récupérer l’autonomie de la batterie.

La prise renforcée s’inscrit comme une alternative plus efficace à la prise domestique et moins onéreuse à la Wallbox. Le choix du bon modèle dépendra de plusieurs paramètres.

Histoire et fonctionnement de la prise renforcée Green’up

La prise renforcée est une innovation plus ou moins récente puisqu’elle a vu le jour en 2014 sous l’impulsion de la marque Legrand. Cette solution a été créée pour permettre aux électromobilistes de recharger leur véhicule électrique à domicile. Elle prend la forme d’une prise domestique traditionnelle qui a bénéficié d’un certain nombre d’améliorations pour être plus puissante et sécuritaire. L’usage d’un câble de recharge compatible est indispensable pour pouvoir recharger un VE avec cette prise renforcée. L’un des premiers modèles à fournir un tel câble de série est la Renault Zoé.

La principale différence entre une prise green-up et une prise domestique porte sur la puissance délivrée. Si le modèle classique ne peut émettre que 2,3 kW soit 10 A, la version améliorée est capable de fournir jusqu’à 3,2 kW en courant alternatif monophasé soit 10 A sous 230 volts. Pour se montrer aussi performante, la green-up a subi plusieurs modifications. Elle s’équipe d’un dispositif à vocation de reconnaître le câble de branchement pour éviter que la recharge se fasse sur une puissance excessive. Une sorte d’aimant fixé à l’intérieur de la prise détecte cette compatibilité avec le câble de recharge. Les matériaux bénéficient aussi d’une meilleure conductivité afin de garantir un maximum de sécurité. Cette conductivité optimale a été possible grâce à l’utilisation de contacts en argent.

Les points forts de la prise renforcée

L’usage de la prise green-up s’est démocratisé ces dernières années grâce aux nombreux avantages offerts, à commencer par son prix raisonnable. Elle est effectivement moins onéreuse qu’une borne de recharge ou Wallbox, ce qui permet de disposer d’une solution de recharge sécurisée et performante à coûts compétitifs. La puissance de recharge par rapport à celle offerte par une prise standard constitue aussi un argument en sa faveur. S’il faut jusqu’à 25h pour recharger un VE sur une prise domestique de 2,3 kW, ce délai passe à 18h avec la green-up. La sécurité offerte est également très appréciable. La prise renforcée a été conçue pour réduire au maximum les risques de surtension et de surchauffe. Par ailleurs, sa mise en place n’exige pas des travaux lourds ni l’intervention d’un professionnel. L’automobiliste peut installer lui-même s’il le souhaite, sous réserve d’avoir des connaissances poussées en électricité. Un autre point fort de cette solution est qu’il existe des modèles intelligents qui permettent de piloter la recharge à distance depuis une application sur smartphone. Enfin, les problèmes de surchauffe sont évités grâce à l’arrêt automatique de la recharge dès que le véhicule a « fait le plein ».

Choisir une prise green’up : les critères

Plusieurs éléments sont à prendre en compte au moment de choisir une prise renforcée. Tout d’abord, l’acheteur veillera à vérifier les accessoires accompagnant la prise. Certains modèles sont directement commercialisés sous forme de packaging avec des câbles pour brancher le véhicule et un disjoncteur différentiel tandis que d’autres sont dépourvus de ces matériels qui doivent être achetés séparément impliquant un coût supplémentaire.

Le choix du bon modèle s’effectue aussi en fonction de l’emplacement de la prise renforcée. Si elle doit être posée en extérieur, il est vivement recommandé de miser sur les produits répondant aux normes IP66 et IK08 qui résistent à la pluie, à la poussière et aux chocs. Les prises certifiées conformes aux règlementations comme la NF C61-314 ou la norme IEC 884 sont de meilleure qualité.

Le mode d’installation représente également un élément important. Il est possible de disposer d’une prise à encastrer dans le mur ou un modèle à installer en saillie. Les préférences dépendront des considérations esthétiques de chacun ainsi que des diverses configurations possibles.

La marque reste en même temps un critère clé. Si la prise renforcée a été lancée par l’entreprise Legrand qui est le leader sur ce marché, il existe d’autres fabricants qui proposent ce matériel à des prix plus compétitifs comme MENNEKES, Hager ou Carplug qui est un revendeur multi-marques. Il ne faut surtout pas hésiter à réaliser des comparatifs pour trouver le meilleur rapport qualité/prix.

Les innovations étrennées par la prise renforcée ne doivent pas non plus être négligées. Il est recommandé de se tourner vers les modèles « intelligents » pourvus d’un système de pilotage à distance afin d’avoir par exemple la possibilité de programmer l’activation des recharges uniquement durant les heures creuses pour faire des économies.

Le prix, un facteur déterminant dans le choix d’une prise renforcée

La plupart des consommateurs se fient au prix affiché pour choisir leurs produits. Les coûts de la prise green-up varient en fonction des accessoires, des possibilités d’installation, de la puissance délivrée, des fonctionnalités intégrées ou encore de la marque choisie.

Les modèles d’entrée de gamme peuvent être accessibles dès 70 euros tandis que les versions premium culminent à 150 voire 300 euros. À ce prix s’ajoute le coût de la main-d’œuvre pour la pose. Bien qu’il ne soit pas obligatoire de faire appel à un électricien professionnel, il est plus sage de ne pas faire l’impasse sur les services de ce spécialiste pour que la mise en place de l’équipement soit effectuée dans le respect des normes en vigueur. Le tarif horaire d’un électricien oscille aux environs de 35 à 45 euros HT de l’heure auquel il faut ajouter les frais de déplacement ainsi que le coût de la TVA. Cette taxe descend à 10% au lieu des 20% habituels.

Beaucoup d’entreprises proposent des services « all inclusive » qui comprennent la fourniture de tous les matériels nécessaires ainsi que la main-d’œuvre. Ces prestations peuvent s’avérer plus économiques que d’acheter séparément les équipements puis de rechercher un installateur par la suite. Des sites spécialisés permettent de comparer les prix pour dénicher l’offre la plus concurrentielle.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : SXgVkm

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers