Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Borne de Recharge > Borne de recharge murale ou wallbox : laquelle choisir ?

Borne de recharge murale ou wallbox : laquelle choisir ?

Borne de recharge murale ou wallbox : laquelle choisir ?

Les bornes de recharge commencent à se multiplier aujourd’hui sur le marché. Les modèles varient en fonction de leur design, de leur marque, de leurs options, de leur puissance ou de leur mode d’installation. Les Wallbox murales sont les plus privilégiées, car elles sont faciles et rapides à poser. Le choix du bon appareil s’effectuera sur la base d'une multitude de critères.

Déterminer la bonne puissance de votre wallbox

Il existe plusieurs éléments à prendre en considération lorsqu’il est question de choisir la puissance d’une borne de recharge murale, la première étant l’utilisation du véhicule. Si ce dernier sert au quotidien pour effectuer de longs trajets, il est préférable de s’orienter directement vers une borne à forte puissance afin de bénéficier d’un usage confortable. Une Wallbox à débit élevé est également recommandée si l’utilisateur ne recharge qu’une à deux fois par semaine par exemple. En effet, plus la borne est puissante, plus le délai de recharge se réduit. Ainsi, un automobiliste qui affiche un faible kilométrage et qui recharge quotidiennement pourra se contenter d’une Wallbox de 3,7 kW à 7,4 kW. Il gagnera respectivement 25 km et 50 km d’autonomie par heure.

En revanche, s’il est tout le temps pressé, qu’il ne peut pas se brancher tous les jours et qu’il parcourt 150 km au quotidien, il devra se tourner vers les solutions de 11 à 22 kW. Avant de choisir, il est aussi crucial de vérifier la puissance de charge maximale tolérée par le véhicule électrique. Ce dernier est équipé d’un chargeur embarqué qui supporte soit 7,4 kW, 11 kW ou 22 kW en recharge AC sur réseau monophasé ou triphasé. La borne ne doit pas délivrer une puissance supérieure à celle que le convertisseur est en mesure d’encaisser, sans quoi le débit sera « bridé ». Cela signifie que même en branchant à 22 kW, la recharge sera contenue à 11 kW, si c’est la valeur maximale admise par le chargeur embarqué.

S’orienter vers la meilleure marque de borne de recharge

La majorité des marques possèdent des gammes de bornes de recharge murales. Les équipements sont directement livrés avec des kits de fixation murale. D’office ou en option selon les enseignes, il est également possible de disposer de pied de montage en acier inoxydable ou en aluminium. Parmi les principales marques spécialisées dans les bornes murales figure EVBOX. Leader mondial dans la vente et l’installation d’infrastructures de recharge, cette entreprise basée aux Pays-Bas propose des solutions aux collectivités, aux professionnels et maintenant aux particuliers. Circontrol est également une référence et existe depuis 1997. La marque espagnole a surtout bâti sa notoriété sur ses solutions connectées Bluetooth qui sont particulièrement performantes. Une autre enseigne qui est n’est plus à présenter est Wallbox. Bien qu’elle n’existe que depuis 2015, cette marque a su s’imposer en proposant des innovations comme le module de charge dynamique Power Boost. D’autres spécialistes dans la fabrication de matériels électriques se sont aussi lancés sur le créneau des bornes de recharge comme Schneider, Legrand ou Hager.

Vérifier les options des bornes de recharge

Les options vont permettre de différencier une borne d’une autre. Les utilisateurs ont le choix entre une véritable myriade de fonctionnalités. L’activation de la borne par exemple peut être effectuée par Plug and Play c’est-à-dire que la recharge fonctionne directement en branchant le véhicule, par lecteur RFID qui nécessite l’usage d’un badge pour accéder à la borne ou encore par application mobile de type Plugsurfing. Le type de connectivité proposé a également toute son importance. Les appareils peuvent utiliser un modem 2 à 5G, le Wi-fi, le Bluetooth, etc. Certains modèles sophistiqués et avancés offrent même la possibilité de régler l’intensité de la puissance. Cela évite alors de devoir choisir entre une borne de 3,7 kW, 7,4 kW, 11 kW ou 22 kW, car l’appareil peut être programmé de 1 à 32 A de façon manuelle ou via un logiciel. Par ailleurs, les bornes de nouvelles générations fournissent aujourd’hui des fonctionnalités avancées comme le module de charge dynamique Power Boost de Wallbox permettant de faire varier la puissance de charge selon la consommation électrique du ménage pour que la voiture électrique puisse bénéficier du débit le plus élevé sans que cela fasse disjoncter le tableau.

Faire le point sur les normes et les solutions de protection

Les utilisateurs qui cherchent des bornes de recharge murales doivent aussi faire attention aux normes de protection accompagnant le matériel, à plus forte raison si celui-ci est installé dans un environnement extérieur. En effet, il sera davantage soumis aux aléas climatiques comme la neige, la pluie et le vent sans compter les chocs mécaniques qu’il peut subir. Dans ces conditions, il est impératif de privilégier les bornes assorties d’indices de protection IP54 et IK10, car elles sont les plus résistantes aux impacts et à l’humidité. Les modèles dernier cri sont aussi pourvus aujourd’hui de dispositifs de détection de fuites de courant continu. Ces solutions évitent les risques d’électrocution particulièrement dangereux pour les utilisateurs. Pour compléter l’arsenal, des protections électriques sont livrées avec la borne à l’instar de l’interrupteur différentiel et le disjoncteur.

Des bornes de recharge et wallbox à différents prix

Le tarif reste un facteur décisif dans le choix d’une borne de recharge. Il existe plusieurs facteurs qui influent sur le coût du matériel comme la puissance, les accessoires compris dans le pack, les fonctionnalités avancées, la marque ou encore le mode d’activation. En moyenne, le prix d’une Wallbox domestique se situe entre 1200 et 1500 euros, avant réduction du crédit d’impôt de 300 euros et avec une TVA de 5,5% au lieu de 20%. Toutefois, pour profiter de ces avantages fiscaux, il est nécessaire de passer par les services d’un électricien IRVE pour la pose de l’appareil. Ce professionnel est le seul qui soit formé et habilité à assurer la pose d’une telle infrastructure. Il a obtenu sa certification auprès d’organismes agréés comme AFNOR ou Qualifelec et a suivi une formation dans des centres spécialisés. Il existe plusieurs types de techniciens IRVE : professionnel de niveau 1, de niveau 2 et de niveau 3. Ses compétences et son savoir-faire dépendent ainsi de sa catégorie. S’il est question d’installer des bornes domestiques, les techniciens de niveau 1 feront l’affaire. En revanche, s’il s’agit de poser des infrastructures de recharge rapide, il faut passer par un spécialiste de niveau 3.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : w87UD6

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers