Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Borne de Recharge > Qualification IRVE : doit-on l'exiger à son installateur de borne de recharge ?

Qualification IRVE : doit-on l'exiger à son installateur de borne de recharge ?

Qualification IRVE : doit-on l'exiger à son installateur de borne de recharge ?

La qualification IRVE permet à un électricien professionnel d’intervenir dans la mise en place d’une borne de recharge pour véhicules électriques. Elle garantit la conformité de la borne aux normes techniques et de sécurité en vigueur, mais ouvre également droit à des aides financières. Comme la qualification IRVE est obligatoire, les clients ont intérêt à l’exiger de la part de leurs installateurs. L’absence de qualification peut en effet leur être préjudiciable en cas de sinistre.

La qualification IRVE : en quoi ça consiste ?

La qualification IRVE (infrastructure de recharge de voiture électrique) est une certification qui permet à un électricien professionnel ayant suivi la formation correspondante d’installer des bornes de recharge, que ce soit auprès des particuliers, des professionnels ou des collectivités. La possession de cette qualification est essentielle pour les artisans et les entreprises du bâtiment qui souhaitent étendre leurs offres au marché de la recharge électrique de véhicules. En effet, cette qualification représente une garantie fiable qui prouve un certain professionnalisme et un certain savoir-faire de la part du professionnel.

Les clients préfèreront davantage faire appel à des professionnels qualifiés pour mettre en place un dispositif tel que la borne de recharge. La certification IRVE est délivrée par deux organismes habilités par l’État : Qualifelec et AFNOR. Elle n’est accessible qu’aux électriciens diplômés ou expérimentés dans leur domaine, ayant suivi une formation spécifique auprès des centres agréés par les organismes susmentionnés. À la fin de la formation, un certificat est délivré par le centre et c’est au moyen de ce document que l’électricien pourra faire sa demande de qualification auprès de Qualifelec ou AFNOR.

La qualification IRVE : qui en sont titulaires ?

La qualification IRVE est octroyée au professionnel du domaine de l’électricité justifiant d’un certificat de formation en matière de recharge de véhicules électriques. Il peut s’agir d’un auto-entrepreneur, d’un artisan ou d’un salarié au sein d’une entreprise du bâtiment. Cependant, il faut savoir que les qualifications ne sont pas les mêmes d’un installateur agréé à un autre. En effet, il existe trois niveaux de formation qui définit le type de chantier qui est accessible au professionnel. L’électricien qualifié IRVE de niveau 1 ne peut mettre en place qu’une borne de recharge non communicante et d’une puissance maximale de 22 kW.

Il interviendra donc principalement auprès de particuliers vivant dans une maison individuelle. La qualification IRVE de niveau 2 qui n’est accessible que par un électricien qualifié IRVE de niveau 1 permet au professionnel de mettre en place des dispositifs de recharge communicants, que ce soit en copropriété ou en entreprise. Quant à la qualification de niveau 3, elle permet d’installer des bornes de recharge rapide de plus de 22 kW, quelle que soit leur configuration. En fonction de son projet, l’intéressé devra donc choisir un professionnel avec la qualification correspondante.

Faut-il exiger la qualification IRVE de son installateur de borne de recharge ?

En principe, l’installation d’une borne de recharge nécessite l’intervention d’un électricien qualifié IRVE. Selon la loi, seul un installateur agréé est en mesure de poser une borne de recharge conformément aux normes. Néanmoins, cette obligation ne concerne que les bornes de recharge de plus de 3,7 kW. La législation en vigueur n’impose pas le recours à l’installateur IRVE pour les dispositifs de recharge d’une puissance inférieure ou égale à 3,7 kW. Toutefois, le poseur devra au moins connaitre et savoir appliquer la norme NF C 15-100.

Le recours à un installateur IRVE dépend donc du type de projet envisagé, d’autant plus que ses services ont un coût qui peut rapidement grimper selon les chantiers. Pour avoir un aperçu des tarifs pratiqués par ces professionnels, la demande de devis est le meilleur moyen. Il suffira de décrire le projet sur un comparateur en ligne et d’attendre les résultats. Les prix auront tendance à varier d’un professionnel à un autre, principalement en raison du mode de tarification. Certains proposeront un forfait à leurs clients tandis que d’autres pratiqueront un tarif au mètre de câblage. Ainsi, lorsque l’emplacement de la borne est éloigné du tableau électrique de la maison les prix ont tendance à grimper.

Pourquoi solliciter un professionnel qualifié IRVE pour installer sa borne de recharge ?

Si la loi instaure l’obligation de faire appel à un électricien qualifié IRVE pour la pose d’une borne de recharge, c’est pour assurer la sécurité de la recharge, de la voiture et de l’utilisateur. En effet, compte tenu de la puissance électrique en cause, l’installateur devra être capable de mettre en pratique les normes en vigueur. La possession de la qualification IRVE garantit une installation durable, sécurisée et performante. Afin de pousser les usagers à avoir recours aux services de l’électricien qualifié, l’État réserve les aides financières aux installations mises en place par des professionnels certifiés. Pour obtenir, le crédit d’impôt, la prime du programme ou encore le taux de TVA réduit à 5,5% sur la facture, il faudra présenter un certificat de conformité de la borne de recharge. Produit par l’entreprise d’installation, ce certificat sera d’ailleurs utile à diverses occasions. C’est par exemple le cas lors d’une demande d’indemnisation de la part de l’assurance auto ou en cas de sinistre affectant le bâtiment, d’une demande d’indemnisation de la part de l’assurance habitation.

Ne pas faire appel à un électricien qualifié IRVE : quelles conséquences ?

Actuellement, il n’existe aucune sanction particulière prévue par la loi pour l’installation d’une borne de recharge par un simple électricien. Cependant, cela ne signifie pas que cette situation n’est pas préjudiciable pour le propriétaire. Bien au contraire, l’utilisation d’une borne de recharge non conforme comporte un réel danger, tant pour la voiture que pour l’installation électrique du bâtiment. En cas de dommages liés à la recharge sur une borne non conforme, l’usager ne pourra pas prétendre à la garantie constructeur même si celle-ci est encore valable. Il ne pourra pas non plus faire jouer son assurance auto, car ce cas fait l’objet d’une exclusion de garantie. De la même manière, l’assurance habitation ne réparera pas les préjudices affectant le bâtiment dont l’origine est l’usage d’une borne de recharge inadaptée. Il s’avère donc primordial d’exiger la qualification IRVE à son installateur de borne de recharge.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : hmTYG3

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers