Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Borne de Recharge > Installateur local certifié IRVE de borne de recharge

Installateur local certifié IRVE de borne de recharge

Installateur local certifié IRVE de borne de recharge

L’installation d’une borne de recharge, qu’elle soit collective ou individuelle, doit être confiée à un technicien IRVE.

Ce professionnel a suivi une formation lui permettant d’intervenir dans la pose de solutions de recharge dédiées aux voitures électriques ou hybrides rechargeables. Face à la démocratisation de l’électromobilité, ces spécialistes sont de plus en plus nombreux à opérer en France.

Qu’est-ce qu’un électricien IRVE ?

IRVE est un sigle qui signifie Infrastructure de Recharge de Véhicules électriques. Il est question des différentes solutions destinées à la récupération de l’autonomie des autos hybrides ou 100% électriques via la transmission de courant électrique. Quand il est question de la qualification IRVE, il s’agit d’une certification obtenue par les électriciens à la suite d’une formation liée à l’installation, attestant leurs connaissances de l’équipement électrique et des règles à respecter pour en garantir la sécurité. Il faut savoir que pour exercer un métier dans le secteur de l’électricité, il faudra détenir différents diplômes comme un CAP en préparation et réalisation d’ouvrages électriques, un Bac Pro métiers de l’électricité et de ses environnements connectés, un brevet professionnel avec option spéciale électricien ou un brevet technique du métier en tant qu’installateur en équipements électriques.

Ces formations sont insuffisantes pour pouvoir devenir un spécialiste IRVE, car la pose des bornes de recharge exige un savoir-faire précis. Détenir un label IRVE permet d’être en règle vis-à-vis de la règlementation. La qualification est obtenue après un cursus passé dans un centre de formation agréé par AFNOR ou Qualifelec. Elle a été proposée par ces deux organismes dès 2015 face à l’essor du marché des véhicules électriques, la taxation des voitures polluantes et l’émergence des consciences écologiques. L’obligation de la certification IRVE n’est devenue obligatoire qu’en 2017. Depuis, l’installation de bornes de recharge de plus de 3,7 kW sera confiée à un installateur labellisé.

Quels sont les différents types d’installateurs ?

La formation IRVE se décline en trois niveaux. En fonction du niveau passé, un électricien peut installer des solutions de recharge spécifiques. S’il est de niveau 1, il est seulement qualifié pour poser des points de recharge basiques sans solution de communication. On retrouve ce genre d’équipements dans les maisons individuelles des particuliers. La puissance maximale tolérée est de 22 kW. Les collectivités, les copropriétés, les commerces et les secteurs privés ou publics peuvent faire appel à un technicien IRVE de niveau 2. À la différence du niveau 1, il est habilité à intervenir sur les bornes de recharge communicantes. Ces spécialistes assureront la configuration de bornes connectées. En revanche, celles-ci ne doivent toujours pas émettre une puissance supérieure à 22 kW. Les techniciens de niveau 3 sont les seuls autorisés à poser et mettre en service des chargeurs rapides fonctionnant en courant continu. La puissance peut dépasser les 22 kW. Certaines bornes délivrent entre 50 et 350 kW.

Quels sont les risques encourus en ne faisant pas appel à un technicien IRVE ?

L’électricien IRVE est le seul habilité à poser des bornes de recharge conformes et sécurisées. Lorsqu’il est question d’un tel dispositif, rien ne doit être effectué au hasard, car la moindre erreur peut engendrer des fuites de courant et les risques d’électrocution associés, l’endommagement de la structure électrique de la maison ou de l’immeuble, des dégâts au niveau du système de recharge des voitures et la surchauffe de l’infrastructure provoquant un incendie. Lorsque la pose ne respecte pas les règles établies et que des accidents surviennent, le particulier engage sa responsabilité. Des difficultés sont à prévoir avec l’assureur à la suite d'un sinistre. Il se peut que celui-ci refuse d’accorder toute forme de prise en charge en invoquant la non-conformité des installations. Si les bornes de recharge se dégradent, la garantie-fabricant devient également caduque. Il est difficile, voire impossible, de retourner le produit ou de profiter du service après-vente. Au-delà, solliciter un technicien IRVE permet de devenir éligible à certaines aides de l’État comme la prime ADVENIR, le crédit d’impôt ou la baisse de TVA. Le prestataire se chargera de négocier les prix auprès de ses fournisseurs lors de l’achat des matériels. Le client peut même prétendre à des économies substantielles en comptant sur les conseils de l’installateur pour réduire les frais d’installation. Parfois, il suffit de bien choisir l’emplacement de la borne pour diviser les dépenses par deux.

Comment trouver un installateur près de chez moi ?

Contrairement aux électriciens classiques, le métier d’installateur IRVE est relativement nouveau. Il n’existe pas beaucoup d’entreprises ni d’artisans proposant cette prestation, bien que cela soit en train de changer progressivement aujourd’hui. Trouver un prestataire n’est alors pas aussi facile que l’on croit. Une manière d’y arriver est de se rapprocher par exemple des organismes officiels prodiguant la formation comme BLUE2BGREEN, HAGER, LEGRAND SNC Innoval ou SICAME ACADEMY. Qualifelec vient aussi récemment de sortir une cartographie de toutes les entreprises IRVE opérant sur le territoire. Avec cet outil, il est plus facile de repérer les artisans qui exercent à proximité. Sinon, une simple recherche sur internet notamment à travers les annuaires en ligne spécialisés s’avérerait fructueuse. Ces outils fonctionnent par géolocalisation pour trouver des prestataires locaux opérant dans la région. Cela évitera de payer des frais de déplacement supplémentaires.

Quels sont les avantages financiers pour les clients ?

Dans sa stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable, l’État a fixé l’ambition de diminuer de 50% la consommation énergétique en France en 2050. Pour y parvenir, une multitude de dispositifs a été créée afin de favoriser l’adoption massive des véhicules électriques. Les acheteurs de voitures propres par exemple peuvent prétendre à une prime à la conversion en échange de la mise au rebut d’un véhicule ancien et polluant.

Ils ont aussi droit à un bonus écologique qui se présente sous la forme d’une prime dont le montant change chaque année et qui permet aux personnes à faibles revenus d’acheter ou de louer une voiture électrique ou hybride rechargeable. Pour l’installation de bornes de recharge électrique plus performantes et moins énergivores, les particuliers peuvent également accéder à la Prime énergie qui finance tous les travaux visant à économiser de l’énergie et sans condition de revenus.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : x5Jtqf

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers