Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Assurance Auto > Comment assurer une voiture de collection ?

Comment assurer une voiture de collection ?

Comment assurer une voiture de collection ?

Contrairement à une voiture classique, une voiture de collection possède des caractéristiques particulières. Si elle est rarement conduite, elle doit cependant être assurée en tant que véhicule terrestre à moteur. Heureusement, à l’inverse de ce que l’on pourrait penser l’assurance voiture de collection n’est pas aussi onéreuse. Comment assurer une voiture de collection ? Explications.

Une voiture de collection : qu’est ce que c’est ?

On entend par voiture de collection une voiture ancienne qui a au moins 30 ans d’âge. En tant que voiture ancienne, elle n’est pas soumise à l’obligation de contrôle technique censé être effectué tous les 2 ans. Le contrôle sur la voiture de collection s’effectue tous les 5 ans et la voiture possède une carte grise spécifique. Afin d’obtenir une carte grise de voiture de collection, il faut en faire la demande auprès de la Fédération Française des Véhicules d’Époque. La demande doit notamment mentionner la marque du véhicule, le modèle, l’année de mise en circulation, sa puissance, son numéro de série, son numéro de châssis et le nombre de places assises.

Le dossier doit aussi inclure une pièce d’identité, un justificatif de domicile, 2 photos du véhicule, un certificat de vente ou une ancienne carte grise ainsi qu’un chèque pour régler la nouvelle carte. Généralement, la nouvelle carte grise sera livrée dans un délai de 4 à 8 semaines. À noter toutefois que certaines voitures de luxe peuvent aussi être considérées comme voiture de collection du fait de leur rareté, leur marque ou leur histoire. En matière d’assurance toutefois, il faut avoir au moins 30 ans pour entrer dans cette catégorie. Il existe cependant des assureurs qui proposent des protections spécifiques à des véhicules qui ont à peine 20 ans si leur valeur est supérieure à celle d’une voiture classique.

Assurer une voiture de collection : pour quelle raison ?

Il est nécessaire d’assurer une voiture de collection pour la simple et bonne raison que la loi vous y oblige. Le véhicule doit profiter d’un minimum de couverture pour pouvoir rouler en toute légalité sur la voie publique. La garantie minimum légale est la garantie au tiers. Rouler à bord d’une voiture de collection non assurée expose le conducteur à une amende de 3 750 euros, à une suspension de permis et à une éventuelle confiscation du véhicule. Les conducteurs de voitures de collection sont particulièrement appréciés des assureurs. Ces automobilistes sont en effet des passionnés qui sont attachés à leur véhicule. Ils sont donc prudents au volant. Parce que ce sont des passionnés, ils adorent s’occuper de leur véhicule et effectuer des entretiens réguliers, ce qui réduit les risques de pannes. Par ailleurs, les voitures de collection sortent rarement de leurs garages. Le risque de sinistre est donc assez faible, ce qui permet aux assureurs de pratiquer des tarifs raisonnables.

Quelles garanties pour une assurance voiture de collection ?

Les formules proposées par l’assurance voiture de collection sont les mêmes que celles d’une assurance auto classique. Cela va de l’assurance au tiers qui ne compte que la garantie responsabilité civile du conducteur à l’assurance tous risques qui proposent une couverture complète. Le choix de la formule dépendra alors de la valeur du véhicule, des couts de réparation en cas de panne ainsi que l’usage qui en sera fait. Les contrats spécifiques aux voitures de collection sont également en mesure de proposer des garanties couvrant le remboursement du véhicule selon la valeur de sa cote officielle ou une garantie couvrant la conduite sur circuit.

Souscrire une assurance voiture de collection : les conditions

L’assurance voiture de collection est une assurance spécifique. De ce fait, la souscription est soumise à des règles strictes. Pour pouvoir prétendre à une telle assurance, le conducteur doit avoir plus de 21 ans au moment de la demande. Le jeune conducteur n’a pas la possibilité d’y souscrire puisqu’il faut être titulaire du permis de conduire depuis au moins 3 ans. Pour vérifier le sérieux du demandeur, les assureurs exigent aussi qu’il n’ait provoqué un accident de la route dans les 2 ans précédant sa demande. La dernière condition exigée par les compagnies d’assurance est que le souscripteur possède un autre véhicule pour ses trajets courants.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Auto
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : C6AVgm

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers