Vous êtes ici : Guide de l'automobile > Guide du leasing > Leasing professionnel : LOA ou LLD ? Avantages et inconvénients

Leasing professionnel : LOA ou LLD ? Avantages et inconvénients

Leasing professionnel : LOA ou LLD ? Avantages et inconvénients

Le leasing est le mode de financement de voitures le plus prisé par les professionnels en France et pour preuve, le parc automobile professionnel français est financé à plus de 60% par un leasing.

De nombreux avantages peuvent en effet être attendus du leasing professionnel, que ce soit au niveau des coûts ou de l’aspect pratique. En matière de leasing professionnel, vous avez deux options pour votre entreprise : la location avec option d’achat que l’on appelle aussi LOA ou la location longue durée (LLD). Si les deux formules fonctionnent sur le même principe, elles ont quelques particularités qui permettent de les distinguer et de faire le bon choix en fonction de ses besoins. Pour choisir la bonne option, il est alors essentiel de bien comprendre la différence entre la LOA et la LLD et d’en connaitre les avantages et les inconvénients.

Contrat de leasing professionnel : comment est-il mis en place ?

Vous vous intéressez au leasing professionnel ? Le leasing auto de véhicule professionnel est un contrat de location de véhicules établi par un organisme loueur et signé par les deux parties, le loueur et le locataire qui est ici, un professionnel. Concrètement, ce loueur va acheter auprès d’un concessionnaire, le ou les véhicules dont son client professionnel a besoin, ce qui fait de lui le véritable propriétaire des biens. Il va ensuite mettre à disposition de son client ces biens en échange d’un loyer mensuel prédéfini. Si généralement le prix de ce loyer dépend de la durée du contrat de location, du forfait kilométrique accordé, du modèle de véhicule ou encore des éventuels services associés, tout contrat de LOA ou de LLD comprend d’autres conditions qu’elles soient générales ou particulières. Le contrat énoncera notamment les obligations du locataire et du loueur durant toute la durée de la location. Il comportera également des conditions liées à la résiliation, les modalités détaillées des prestations ainsi que les conditions de restitution du bien. Effectivement, sauf exception, un contrat de leasing se termine par la restitution du véhicule loué. En fonction de ses besoins, le professionnel est en mesure de choisir entre une LOA ou une LLD, d’où l’intérêt de savoir distinguer les deux formules et d’en connaitre les avantages et les inconvénients.

Leasing professionnel : faut-il choisir une LOA ou une LLD ?

Si la LOA et la LLD proposent la location de véhicules en échange d’un loyer mensuel prédéfini, leurs particularités font qu’elles répondent à des besoins relativement différents. On observe notamment que la location longue durée est un contrat plus souple par rapport à la LOA. En effet, dans le cadre d’un contrat de LOA, le loueur propose généralement moins de services associés qu’avec la LLD qui est susceptible d’inclure l’entretien, le prêt d’un véhicule relais, l’assurance, le remplacement des pneumatiques, la carte carburant et bien d’autres. Avec la LLD, le professionnel bénéficie d’une offre tout compris, ce qui explique le fait que les professionnels sont généralement orientés vers cette formule. D’ailleurs, avec une LOA, les locataires sont souvent confrontés à des conditions plus strictes comme l’impossibilité d’ajuster le kilométrage en cours de contrat ou l’impossibilité de souscrire à des services complémentaires. Cependant, la LLD présente aussi des inconvénients. Comme les contrats sont souvent plus longs, la possibilité de changer de véhicule régulièrement est limitée. Si vous souhaitez bénéficier d’un véhicule plus récent, il faut parfois être patient.

La principale différence entre la LOA et la LLD concerne le fait que dans le cadre d’une LOA, le rachat du bien loué est possible. Si avec la LLD, le véhicule doit être restitué au loueur en fin de contrat, la LOA comporte une option d’achat que vous pouvez lever dès le 13e mois en vous acquittant de sa valeur résiduelle. Ce montant est d’ailleurs défini dans le contrat de location afin de vous laisser l’occasion de réfléchir à l’option d’achat. À noter toutefois qu’il n’est pas véritablement impossible de procéder au rachat du bien loué en LLD. Vous pouvez négocier avec votre loueur un rachat 6 à 8 semaines avant la date d’échéance. L’estimation du véhicule se réalisera alors selon les prix actuels du marché, contrairement au prix de rachat en LOA qui se calcule dès la mise en place du financement.

Quelle est la formule la plus avantageuse pour le professionnel entre la LOA et la LLD ?

Vous êtes à la recherche d’un leasing professionnel sans apport pour financer votre flotte auto ? La location longue durée est faite pour vous. En principe, cette formule n’exige aucun versement de premier loyer majoré de la part des clients. La LLD se montre ainsi plus accessible, surtout pour les entreprises qui ne possèdent pas d’épargne ou de trésorerie disponible. Mais lorsque les clients en effectuent la demande dans le but de réduire le montant de ses loyers mensuels, le loueur est en mesure de percevoir un apport initial. En revanche, l’apport initial est exigé en LOA et il équivaut à 15 ou 20% du prix d’achat du véhicule. Cette somme est à régler lors de la signature du contrat et fait office de premier loyer majoré. Pour accéder à une LOA, vous devez donc posséder un capital de départ pouvant affecter la trésorerie de votre entreprise et donc votre activité professionnelle.

Sur le plan de la fiscalité, il faut noter que le leasing, que ce soit une LOA ou une LLD, n’impacte pas directement la trésorerie de votre entreprise. En optant pour la location, vous gardez votre capacité d’emprunt intact. Les loyers mensuels de LOA ou de LLD sont alors enregistrés comme des charges qui sont déductibles de l’impôt sur les sociétés dans la limite d’un barème d’amortissements. Toutefois, avec une LLD, il appartient au loueur de gérer le côté administratif et fiscal du bien loué. Le loueur va d’ailleurs communiquer à son client un état récapitulatif des loyers déductibles, de la taxe sur les véhicules de société et des autres avantages fiscaux.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la LOA et la LLD professionnelle, il est recommandé de commencer vos recherches par une simulation de leasing professionnel en leasing. Les devis que vous obtiendrez vous permettront de connaitre les tarifs du marché et les conditions imposées par les organismes loueurs.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : WUJDcX

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Top 10 des meilleures voitures électrique en leasing (LOA ou LLD) Top 10 des meilleures voitures électrique en leasing (LOA ou LLD) Les ventes de véhicules électriques ne représentent pas encore une part significative du marché automobile en France, même si la voiture électrique est en plein essor. Représentant encore une...
  • Comment résilier une LOA ? Comment résilier une LOA ? Souscrire un contrat de location avec option d’achat vous engage à respecter la durée convenue avec votre loueur comprise entre 2 et 5 ans ainsi que le paiement des loyers.Votre Devis de Leasing...
  • Transfert de leasing : quelle procédure ? Transfert de leasing : quelle procédure ? Le leasing est une solution de financement automobile reposant sur la location. Cette offre commence à se démocratiser progressivement et possède de nombreux avantages comme la possibilité de...
  • 10 voitures à moins de 150 euros par mois 10 voitures à moins de 150 euros par mois Acheter une voiture représente un investissement conséquent. Ainsi, au lieu de procéder à un achat au comptant qui risque de mobiliser toute votre épargne, pourquoi ne pas opter pour un leasing...